Logement pour sans-abris : comment accéder à un centre d’hébergement d’urgence ?

24a6774b14600ef2f454970489e00291

Le droit au logement est une problématique toujours d’actualité en France. S’il reste un droit fondamental et inconditionnel, il peine à limiter le nombre sans cesse croissant de sans-abris. Heureusement, des réformes continuelles sont faites en ce sens afin de remédier aux situations critiques.

L’une d’entre ces réformes est le centre d’hébergement d’urgence. En effet, ce centre permet de venir en aide aux personnes en difficultés et en détresse. Pour y accéder, il est capital de s’adresser à des services spécialisés. Comment accéder à un centre d’hébergement d’urgence ?

Centre d’hébergement d’urgence : de quoi s’agit-il ?

Les centres d’hébergement d’urgence sont une politique d’aide aux personnes en difficultés et contraintes de vivre à la rue. Il s’agit d’un dispositif prévu par le Code de l’action sociale et des familles en son article L 345-2-2. Comme le stipule cette loi, « Toute personne sans abri en situation de détresse médicale, psychique ou sociale a accès, à tout moment, à un dispositif d’hébergement d’urgence. »

Ainsi, le centre d’hébergement d’urgence (CHU) est un établissement chargé d’accueillir les personnes se retrouvant dans le besoin en vue de leur apporter des soins de première nécessité. Dans un centre d’aide comme les hébergements d’urgence, hommes et femmes y reçoivent :

  • Un accueil inconditionnel ;
  • Le gîte, le couvert et l’hygiène ;
  • Une évaluation médicale, psychique et sociale ; etc.

En outre, ce sont des centres de stabilisation qui accompagnent la personne en difficultés à retrouver son autonomie personnelle, professionnelle et sociale.

Lire aussi: Les démarches pour demander une aide au logement

Quelles sont les conditions d’accès à un CHU ?

L’accès aux logements d’urgence en cas de besoin est un droit inconditionnel. Pour ce faire, la prise en charge par un tel centre se fait sans condition réglementaire de ressources. Il n’y a donc aucune condition de régularité de séjour, de nationalité, d’âge ou de sexe. Toute personne qui, sans cette solution, pourrait se retrouver en danger peut en effectuer la demande.

Tout en bénéficiant d’un accompagnement personnalisé, une personne accueillie dans une structure d’hébergement d’urgence peut y demeurer aussi longtemps qu’elle le souhaite. En effet, seule l’orientation vers un hébergement stable ou de soins, ou dans un logement, adapté aux besoins de la personne, peut justifier la sortie d’un hébergement d’urgence.

Comment accéder aux centres d’hébergement d’urgence ?

Vous ne savez pas où dormir ? La première des choses à faire est d’appeler la ligne verte du Samu social. Il s’agit de la structure chargée de vous informer des possibilités d’hébergement dans le CHU le plus proche de vous. Il vous suffit d’appeler le 115 et vous aurez à l’écoute un opérateur.

Si, malgré de nombreux appels, vous n’arrivez pas à joindre ce service compétent, rendez-vous auprès de la Mairie la plus proche. Vous y retrouverez un assistant social qui fera avec vous le point de vos difficultés et vous aidera à trouver des solutions idoines.

Par ailleurs, s’il est possible, vous pouvez directement faire votre demande sur la plateforme départementale du SIAO. Le système intégré d’aide et d’orientation (SIAO) est une plateforme départementale qui centralise toutes les demandes d’hébergements vers les places disponibles.

Lire aussi: Qui peut bénéficier du PSLA ?

4.7/5 - (15 votes)