Comment créer une société à Dubaï ?

visuel societe comment dubai

Vous êtes chef d’entreprise ou futur dirigeant et vous désirez implanter votre entreprise sur le sol dubaïote ? Notez que créer une société aux Émirats arabes unis (EAU) et surtout à Dubaï requiert la maîtrise des rouages de l’administration émiratie. En plus du temps et de l’énergie, vous aurez besoin de quelques compétences légales et fiscales pour éviter ou faire face à toutes sortes d’imprévus lors de la création de votre société. Découvrez dans ce guide les particularités du marché à Dubaï et le processus à suivre pour y implanter votre société.

Les particularités du marché de Dubaï

En tant que deuxième émirat en termes de superficie et de poids économique, Dubaï est un marché dynamique et convoité de tous. Avec le premier émirat Abou Dhabi, ils concentrent à eux deux plus de 85 % du PIB total du pays et constituent les moteurs de l’économie des EAU.

Le marché dubaïote est en plus ouvert et a déjà accueilli des milliers d’entrepreneurs ou dirigeants expatriés, dont des promoteurs de grandes startups. En effet, la législation émiratie favorise la création d’entreprise.

Les démarches sont plus simples qu’en France et le processus d’immatriculation est très rapide. Il n’y a pas aussi d’impôts sur les sociétés ou de TVA à payer dans la plupart des cas. Néanmoins, il est conseillé de faire appel à un professionnel pour bénéficier d’un accompagnement pour créer sa société à Dubaï dans les meilleures conditions.

Depuis quelques années, la ville constitue une plaque tournante commerciale majeure pour tout le Moyen-Orient, l’Europe et l’Asie. Son économie diversifiée et en constante évolution offre les conditions favorables pour le développement de tous types d’entreprises. En dehors du commerce, les secteurs les plus prometteurs qu’on peut citer sont : la restauration, l’hôtellerie, les transports, la communication et l’immobilier.

La ville est d’ailleurs la plus animée des EAU et accueille de grands événements internationaux. Elle dispose également d’une infrastructure massive composée de grands centres commerciaux, de parcs d’attractions et de centres d’expositions.

freezone créer sa société à Dubaï

Les différentes options possibles pour une création d’entreprise à Dubaï

Si vous souhaitez implanter votre entreprise dans cet eldorado, vous avez deux options : créer une société dans une freezone ou créer une société Mainland. Chaque option est adaptée pour une catégorie d’activités et vous pouvez profiter de certains avantages dans l’un ou dans l’autre cas.

Les free-zones ou zones franches

L’implantation dans ces zones est possible pour tout type d’entreprises, qu’elle soit B2B ou B2C. Ces espaces de libre-échange sont surtout créés pour les sociétés qui exercent des activités d’import-export, d’e-commerce et de dropshipping, les activités de holding, de consulting ou de trading. Créer votre société dans une freezone est également une meilleure option si vous souhaitez mener des activités industrielles ou si c’est une agence de service et conseils (marketing, publicité, informatique, communication…).

Situées un peu partout dans la ville, ces zones franches sont connues pour favoriser l’implantation des entreprises étrangères à Dubaï. Il y en a plus de 30 dont Dubaï Design District, Dubaï Silicon Oasis et Dubaï Gold and Diamond Park. Si vous créez votre entreprise dans ces zones, vous aurez une assise à l’international et vous bénéficiez de plusieurs avantages fiscaux et administratifs.

Par exemple, vous n’aurez pas d’impôts sur les revenus ou sur la société dont vous détiendrez toujours 100 % des parts sociales. Il n’y a pas non plus de charges sociales, de TVA et vous aurez la possibilité de rapatrier la totalité de vos fonds vers ou depuis les EAU.

Les sociétés Mainland ou sociétés locales

Encore appelées sociétés LLC, ce sont des structures implantées en dehors des zones franches. Elles sont plus adaptées pour les commerces de proximité, la restauration et les professions libérales. Si vous souhaitez mener des activités de distribution, de logistique ou de transport à Dubaï, créer une société Mainland est aussi une meilleure solution.

Cette forme de société est d’ailleurs la plus courante dans l’émirat, car elle permet de faire des affaires sans restriction de zone géographique à Dubaï et dans tous les EAU. La création d’une société Mainland nécessite toutefois un sponsor émirati ou un agent local de service. Pour exercer certaines activités, l’administration peut même exiger à ce que ce dernier détienne 51 % des parts sociales de la société.

Créer une société à Dubaï : le processus à suivre

Les exigences en ce qui concerne la création d’entreprise à Dubaï sont plutôt strictes. Par exemple, le nom de votre société ne doit pas faire allusion à une opinion politique, sectaire ou religieuse. Il ne doit pas non plus être des initiales d’une personne. De plus, vous devez détenir un permis de séjour permanent à renouveler tous les 6 mois.

Pour réussir à créer votre société sans encombre, la meilleure solution est de faire appel à un cabinet d’expert dans l’implantation de société à Dubaï. Ces spécialistes peuvent même se charger de tout le processus à votre place si vous le souhaitez. Avec leurs conseils, ils vous aideront à élaborer un business plan et vous accompagneront tout au long des étapes clés de la création de votre société.

L’étude de faisabilité du projet de création d’entreprise

La première étape pour créer votre entreprise à Dubaï consistera à définir et à bien mûrir votre projet afin d’étudier sa faisabilité. Étant donné que la ville compte déjà des milliers de sociétés, la concurrence peut être rude dans votre domaine d’activité. Il faut donc mener une réflexion avec l’aide des experts et bien cadrer votre projet au marché sur lequel vous souhaitez vous installer.

Par exemple, vous devez déterminer votre public cible et prévoir des astuces pour l’atteindre. Une étude du marché s’impose également pour avoir une idée de la concurrence afin de peaufiner votre valeur ajoutée.

Il faudra aussi réfléchir sur quel type de personnel embaucher (étranger ou local), le type de bureau à louer et le mode de financement du projet de création. C’est également l’étape idéale pour choisir le nom de la société, la forme juridique et entre une free-zone ou une Mainland en fonction des activités que vous envisagez de faire.

La demande de la licence

Pour créer une société sur le sol dubaïote afin de mener des activités rémunérées, il faut nécessairement avoir une licence. Vous avez le choix entre 3 types à savoir :

  • la licence commerciale,
  • la licence professionnelle prévue pour les prestataires de services, les artisans, etc.
  • la licence industrielle destinée aux activités de fabrication.

Lire aussi: 4 choses à savoir sur le droit pénal de l’entreprise

création de société à Dubaï

Une licence est valable pour 12 mois et doit être renouvelée avant la fin du délai. Si vous choisissez parmi les 3 licences celle qui est adaptée à vos activités, il faut ensuite procéder à sa demande auprès du DED (Department of Economic Development). Pour ce faire, vous devez prévoir les documents suivants :

  • la photocopie de votre passeport ainsi que celui des éventuels associés,
  • le certificat de réservation de nom commercial,
  • le contrat de location de bureau,
  • le certificat d’approbation initial,
  • le mémorandum d’association ou MoA,
  • le certificat de non-objection du sponsor local.

Ces pièces doivent être accompagnées du formulaire de demande de licence commerciale, industrielle ou professionnelle rempli convenablement. Il faut ensuite y ajouter les frais qui varient entre 15 000 AED et 25 000 AED.

Lire aussi Société aux USA : tout sur les taxes et les impôts

L’ouverture d’un compte en banque au nom de la société

Pour l’exercice de vos activités, l’administration émiratie exige l’ouverture d’un compte en banque avant l’implantation de l’entreprise. Vous pouvez en profiter pour ouvrir un compte personnel en plus du compte professionnel. Aucun capital minimum n’est exigé, mais vous devez choisir une banque qui correspond à votre projet de création d’entreprise. Les conseils des experts d’une société spécialisée en création d’entreprise à Dubaï seront d’une grande utilité pour réussir ce choix.

L’immatriculation de la société

Pour finaliser la création de votre entreprise à Dubaï, il faut passer à l’étape de l’immatriculation. À cet effet, vous devez rassembler certains documents et constituer un dossier de demande de création d’entreprise. Il est à déposer au bureau d’immatriculation de Dubaï.

Les documents exigés peuvent varier en fonction de la structure juridique et de votre secteur d’activité. Généralement, il faut un formulaire de demande rempli et la photocopie de votre passeport, sans oublier ceux des éventuels associés ou actionnaires. Pour la création d’une société dans certaines zones, le bureau d’immatriculation peut exiger un certificat de non-objection délivré par le sponsor local et une copie du business plan.

Lire aussi: Entreprises : comment limiter les coûts ?

4.2/5 - (20 votes)