Comment acheter ou vendre de l’or ?

L’or a toujours été considéré comme une valeur refuge. Ce métal protège les investisseurs de l’hyperinflation et des cataclysmes économiques. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle bon nombre de personnes se mettent à l’achat de l’or. Si vous disposez de l’or, sous quelque forme que ce soit, vous pouvez le conserver pour sauvegarder votre épargne. Aussi, vous pourrez le revendre plus tard pour faire une excellente affaire. Si vous avez la volonté d’acquérir le précieux métal jaune ou d’en vendre, nous vous expliquons ici comment réussir l’achat ou la vente de l’or sur le marché.

Comment acheter de l’or ?

L’or n’est pas un métal banal que vous pouvez acheter dans n’importe quel magasin. Aussi, son achat constituant un investissement important, vous devez prendre des précautions lorsque vous voulez en acquérir.

Trouver le bon intermédiaire

La première action à mener pour l’achat de l’or est de trouver un vendeur. Vous pouvez alors vous tourner vers une agence bancaire qui propose la vente de l’or à ses clients. Vous pouvez également vous adresser à un service d’achat d’or auprès d’une entreprise spécialisée. Nous vous conseillons d’ailleurs la deuxième option, qui est bien plus avantageuse que la première. De fait, l’or est très coûteux avec les banques, notamment en raison des commissions qu’elles prélèvent.

Aussi, la plupart des banques n’ont pas assez d’expérience dans les activités aurifères. Par contre, un courtier spécialisé dans l’achat et la vente de l’or vous mettra en contact avec des propriétaires de pièces d’or, des exploitants de mines aurifères, etc.

acheter or ; achat or ; acheter de l or

Acheter l’or physique

L’or s’achète et se vend sous forme de pièces, de lingots et de lingotins (morceaux pesant entre 10 et 500 grammes), on parle dans ce cas d’or physique. Il faut signaler qu’avec des pièces d’or cotées en bourse, vous pouvez bénéficier d’une prime en fonction de la valeur de l’or physique. C’est une prime qui augmente ou diminue selon l’offre et la demande sur le marché. Il existe des pièces d’or qui ont une forte liquidité. Par exemple, vous pouvez acheter les pièces cotées telles que le 20 francs Napoléon, le Krugerrand, la Croix suisse 20 francs, la 50 Pesos, le Souverain, etc.

Pour l’achat d’une pièce d’or, nous vous conseillons de prendre la précaution de le faire sous scellé. De même, pour des raisons d’ordre fiscal, veillez à ce que le numéro soit inscrit sur la facture. Si vous optez pour l’achat d’un lingot d’or, vous devez avoir le bulletin d’essai qui renseigne le numéro du morceau et le nom du fondeur essayeur. Lorsqu’il s’agit de l’achat d’un lingotin, le blister peut se substituer au bulletin d’essai. Les lingots d’or n’étant pas aussi rares que les pièces d’or, leur achat convient aux investisseurs qui ne veulent pas dépendre de la loi de l’offre et de la demande.

Acheter des actions de mine d’or

Toute société d’exploitation de mines aurifères fait partie des adresses indiquées pour l’achat de l’or. Vous avez donc la possibilité d’acheter des actions dans une mine d’or. C’est un investissement boursier qui comporte beaucoup de risques mais qui peut être rentable si vous vous y prenez bien. Notez que le cours d’une mine d’or ne s’agrège pas toujours à la hausse ou à la baisse du prix de l’or.

Toutefois, les bénéfices à faire dépendent de la richesse des mines achetées. Précisément, nous vous déconseillons d’acheter des actions de mines aurifères dans une société d’exploitation si vous êtes un novice dans l’investissement en or. Pour bien acheter de l’or, adressez-vous à un service d’achat d’or reconnu. L’investissement dans l’or physique est plus sécurisé que celui dans les autres formes d’or.

Acheter l’or papier

Il est possible d’acheter de l’or sous forme papier, il désigne l’ensemble des produits d’indexation et contrats relatifs à l’or. Au même titre que l’or physique, l’or papier est reproduit en indice boursier et se négocie donc en bourse. Vous pouvez ainsi investir dans des certificats tels que le Gold Bullion Securities. L’indice boursier lié à l’or peut être un indice d’actions, un indice de matières premières ou un indice obligataire.

Dans tous les cas, il est impacté par la hausse et la baisse de l’indice qu’il suit, puisque les deux ont la même composition. Par conséquent, sa volatilité est très importante, ce qui est très risqué pour tout investisseur.

Comment bien vendre de l’or ?

Quand vous possédez de l’or, vous pouvez avoir envie de le vendre. Pour vendre votre précieux métal au meilleur prix, vous devez connaître les précautions à prendre.

Vendre son or en passant par une banque

Comme pour l’achat, vous pouvez revendre de l’or en passant par une banque. De facto, vous aurez à déposer votre or à la banque et il sera vendu en bourse. Le dépôt de l’or dans une agence bancaire vous coûtera des frais. Il faut également préciser que toutes les pièces d’or ne sont pas acceptées sur les marchés boursiers. L’autre inconvénient qu’il y a à recourir à une banque pour vendre de l’or est que vous aurez à payer des frais d’expédition même si les pièces sont refusées en bourse. Les frais d’expédition prélevés par les banques se situent généralement entre 2 et 3% de la valeur de l’or.

vente or ; vendre or ; vendre de l or

Vendre son or à une agence

Des boutiques spécialisées dans la vente et l’achat de l’or physique sont disponibles en France, physiquement et en ligne. Vous pouvez y vendre vos pièces et/ou lingots d’or à des prix intéressants. Si vous possédez des pièces rares, vous pourriez vous tourner vers un numismate avant de trouver un acheteur. Il y a en effet des magasins qui rachètent des pièces d’or uniquement pour les fondre. Ces établissements ne prennent en compte que le poids de l’or, la rareté des pièces n’a pas d’importance.

Vous pouvez d’ailleurs estimer la valeur de votre or auprès de plusieurs services d’achat d’or avant de le mettre sur le marché. Rappelons qu’en France, depuis 2004, il n’y a plus de cotation officielle de l’or. Vous pouvez vous baser sur les cotes données par CPoR Devises pour fixer le prix idéal pour votre or.

Tenir compte de la fiscalité

Vous aurez rendez-vous avec le service des impôts dès que vous aurez vendu de l’or. Si vous avez un justificatif qui prouve la date d’achat du métal jaune, vous pouvez choisir la taxation de la plus-value. Dans ce cas, une part valant 19 % de la plus-value ira aux impôts. Aussi, des prélèvements sociaux seront effectués à hauteur de 17,2% du montant. Toutefois, vous pourriez être exonéré si vous détenez de l’or depuis plus de 22 ans.

Un abattement de 5% est effectué chaque année dès la troisième année de possession. Au cas où vous n’auriez pas de justificatif, la taxation forfaitaire de 11,5% du prix de vente sera appliquée. En revanche, vous ne paierez rien s’il s’agit de bijoux ou de pièces de collection dont la vente vous a rapporté moins de 5 000 euros. Vous pouvez lire aussi : Avis Simco : l’outil de gestion financière des collectivités.

Article précédentRisque de pollution : quel impact pour une vente ?
Article suivantAffacturage : quels atouts pour une entreprise ? Comment bien choisir son factor ?