Où investir en 2022 ?

Property investment concepts

Avec la hausse de l’inflation et les rendements négligeables générés par les produits d’épargne, nombreux sont les particuliers cherchant à se tourner vers l’investissement pour conserver ou accroître leur capital. Pour l’étudiant comme pour le retraité, en passant par la personne d’âge moyen épargnant son salaire, il existe plusieurs domaines d’investissement comportant avantages et inconvénients.

Avant de foncer tête baissée dans un domaine d’investissement, il vous faut avant tout :

1) Définir son profil d’investisseur

Un profil d’investisseur est un auto-sondage qui vous permet de savoir quels investissements sont les plus avantageux en fonction de vos attentes. Il comporte plusieurs points :

  • Le Budget :

Avant toute chose, vous devez savoir combien vous souhaitez investir.

Les mêmes investissements n’offriront pas la même rentabilité pour un particulier injectant quelques dizaines d’euros par mois que pour un particulier investissant l’épargne de toute une vie.

  • La tolérance au risque

Si vous souhaitez investir pour conserver la valeur de votre épargne et effectuer une plus value sur des décennies, les investissements peu risqués et à faible rendement sauront sûrement vous satisfaire.

Pour les plus petits portefeuilles souhaitant s’enrichir plus rapidement, les investissements risqués à hauts rendements vous seront plus adaptés.

  • La flexibilité

Certains placements ne permettent pas de retrait des fonds immédiats, tandis que d’autres vous donnent la mainmise totale sur votre capital. Sachez à l’avance si vous souhaitez laisser votre argent prospérer tout en étant bloqué ou si vous préférez avoir accès en permanence à votre capital.

  • L’effort à fournir

Certains investissements demandent du temps et des efforts, tandis que d’autres sont totalement passifs et permettent d’investir sans se prendre la tête.

Maintenant que votre profil d’investisseur est fin prêt, passons en revue les domaines d’investissements phares de 2022.

Lire aussi: Investir dans un vignoble : un placement durable et rentable

2) Assurance Vie

L’Assurance vie est un contrat souscrit auprès de votre assurance qui vous permet d’investir un capital de manière totalement passive.

Après avoir confié votre capital à l’assurance , celle-ci le placera à votre place dans un portefeuille d’investissement diversifié avec peu de risque. De plus, la plus-value générée ne sera pas imposable, ce qui vous octroie 100% de vos gains .

En contrepartie, ces placements sans risques ont des rendements assez faibles et ne participent que très légèrement à la croissance de votre capital. Une solution viable pour des investisseurs à gros portefeuille souhaitant se protéger de l’inflation sans prendre de risques trop élevés.

3) Immobilier

Élu investissement préféré des Français, l’immobilier n’est plus à présenter. L’achat de bien immobiliers à but commercial ou locatif a fait ses preuves, tant comme valeur refuge pour protéger son capital de l’inflation, qu’en tant que pilier de l’enrichissement capable de générer des revenus importants en quelques années.

Cependant, les dizaines de milliers d’euros d’investissement de départ en découragent plus d’un. Cette barrière à l’entrée s’accompagne de difficultés de gestion (notaire, rénovations, recherche de locataire…) extrêmement chronophages et énergivores. Le caractère long terme et peu liquide de l’immobilier rend également votre capital difficilement accessible.

4) SCPI

La SCPI est un compromis parfait entre rentabilité, accessibilité et passivité. Vous n’avez qu’à placer votre capital dans une SCPI possédant un parc d’actifs immobiliers, et celle-ci vous versera une part de ses loyers proportionnelle à votre investissement.

Contrairement à l’immobilier classique, l’investissement minimum est bien plus faible : Vous pouvez commencer à investir dès 187€ sur des plateformes comme Louve Invest.

De plus, la gestion est entièrement prise en charge par la société, ce qui rend cet investissement totalement passif. L’investissement en SCPI se démocratise de plus en plus , que ce soit pour augmenter son patrimoine, réduire ses impôts ou gagner un complément de revenus.

En contrepartie, des frais de souscription sont appliqués, ils sont en moyenne de 10%.

5) Cryptomonnaies

Après une démocratisation massive en 2021, notamment grâce aux fameux NFTs, l’investissement en Crypto-actifs attire de plus en plus de particuliers.

Beaucoup plus risquées que les autres alternatives, les cryptomonnaies peuvent délivrer des rendements énormes (tout comme de lourdes pertes) en très peu de temps. Ces plus-values ne sont pour l’instant pas imposables tant que le capital reste en crypto-actif, même si celui-ci est stable. Vous avez également accès à vos fonds en permanence, ce qui peut en rassurer plus d’un.

Cependant, la totale responsabilité de votre investissement vous appartient. Les crypto-monnaies n’étant pas encore régulées, les vols, hameçonnages et arnaques sont assez fréquents dans ce milieu. Il vous incombe de gérer votre prise de risque et de veiller à bien sécuriser votre investissement.

6) Bourse

L’investissement en bourse gagne en popularité, de part ses rendements intéressants sur le long terme, ses risques modérés et sa grande flexibilité.

Les actifs financiers comme l’or ou le pétrole ne cessent de prendre en valeur avec le temps, et constituent une défense solide contre l’inflation. L’achat d’action peut également donner droit à des dividendes chaque année, qui s’ajoutent donc à la plus-value de l’action en elle-même.

La Bourse reste néanmoins un investissement risqué où vous êtes dépendants du marché.

Lire aussi: Investir en bourse : les meilleurs livres pour apprendre

4.1/5 - (35 votes)