L’influence du terminal de paiement électronique sur le commerce

0
39
L’influence du terminal de paiement électronique sur le commerce

L’arrivée du terminal de paiement dans tous les commerces a permis d’accélérer la digitalisation des moyens de paiement. Aujourd’hui, plus de 400 transactions par carte bancaire sont effectués chaque seconde en France. Le taux de paiement par carte bancaire représente désormais la moitié des modes de paiement utilisés en France (40 % dans la zone euro).

Et cela, notamment, grâce aux déploiements des terminaux de paiement par carte bancaire. D’ailleurs, il faudrait désormais les appeler simplement des terminaux de paiement : ces derniers étant désormais utilisés pour payer avec son téléphone. Retrouvez tous les détails du paiement par téléphone sur notre article dédié.

 

TPE : les raisons du succès

Les TPE, terminaux de paiements électroniques se sont très vite imposés chez les commerçants. Très pratique, ce mode de paiement favorise un paiement rapide par carte bancaire plutôt que de la manipulation d’espèce.

Simplicité et rapidité sont donc deux gros points forts, mais ce ne sont pas les seuls.

En effet, la digitalisation grandissante de la société a fait émergé de nouveaux modes de paiement. Notamment :

  • Le paiement par carte bancaire, sans contact. Il suffit simplement de rapprocher la carte bancaire à quelques centimètres du terminal de paiement pour valider l’opération. Il s’agit de la technologie NFC (Near Field Communication ou Communication en Champ Proche).
  • Le paiement par téléphone : de la même façon qu’un paiement sans contact par carte, il convient, après avoir activé le bluetooth et lancé l’application dédiée sur le téléphone de rapprocher celui-ci de l’appareil pour validation de l’opération. Très pratique pour ne plus jamais oublier sa carte bancaire (car on le sait, notre smartphone est bien souvent le premier objet auquel on pense avant de sortir de chez soi!).

Les principaux avantages du paiement via un Terminal de Paiement Electronique

  • Sécurisation des paiements : pas d’erreur de caisse puisque tout est automatisé et mis en relation avec le logiciel de caisse, pas de chèques falsifiés
  • Gain de temps : pas de manipulation d’espèce
  • Investissement relativement faible
  • Simplicité de gestion : la mise en fonctionnement de ce type d’appareil est souvent facilité par l’aide du SAV ou encore de vidéos de démonstrations.
  • Sans contact donc aussi plus hygiénique.

Il serait d’ailleurs intéressant de mesurer, dans quelques mois/années, le taux d’utilisation de ce mode de paiement avant et après la crise du Covid 19 et le confinement, au printemps 2020.

 

Les différents terminaux de paiements

Bien entendu, les terminaux de paiement ont dû évoluer pour s’adapter à ces nouveaux modes de paiement. Il en existe aujourd’hui plusieurs types.

  • Terminal de paiement fixe ou mobile : certains terminaux nécessitent d’être raccordés à une ligne téléphonique afin de transmettre les données de paiement à la société en charge de sa distribution.
  • Terminal de paiement Wifi ou 3G : Les terminaux de paiement mobiles peuvent acheminer leur flux monétique par wifi ou bien alors au moyen d’une Carte Sim 3G dédiée. Parfait pour les professionnels non sédentaires.
  • Indépendant de la banque ou forcément lié : Il n’est désormais plus obligatoire de souscrire un contrat de gestion de son terminal de paiement avec la banque dans laquelle est détenue le compte professionnelle. Des terminaux de paiement sont désormais proposés par des sociétés indépendantes.

 

Comment choisir le bon terminal de paiement ?

  • Compatibilité. Attention à bien vérifier la compatibilité avec le logiciel de caisse utilisé. Ce dernier ne reconnaît en effet pas tous les types ou marques d’appareil.
  • Le type de carte accepté. Toutes les cartes ou système de paiement ne sont en effet pas pris en compte. Par les principaux, on retrouve généralement :
    • Mastercard
    • Visa et Visa Electron
    • American Express
    • Maestro
    • Google Pay
    • Apple Pay
    • Sans contact
  • La possibilité d’effectuer des paiements sans contact. Pour rappel, le plafond des paiements sans contact par carte bancaire est de 30€ par opération, dans la limite d’un cumul d’opérations successives de 50€. Ainsi, selon le type de commerce détenu, il peut être intéressant d’opter ou non pour cette option de paiement. Un examen du montant du panier moyen est alors nécessaire.
  • La tarification. Il existe deux types de tarification principale pour les terminaux de paiement
  • L’abonnement mensuel vous assure, en général, la présence d’un SAV disponible et réactif.
  • La commission par opération. Celle-ci peut être fixe ou évolutive en fonction du montant du paiement
  • Présence d’une imprimante lié au TPE. Très pratique pour délivrer un ticket de caisse à vos clients. Cela renforce leur confiance dans la transaction et confirme votre professionnalisme.
  • Possibilité de prise de caution. C’est une option souvent utilisée dans les garages automobiles. A ne pas confondre avec le recours à une réserve d’argent. Dans le premier cas, il s’agit bien d’un paiement carte venant en débit sur le compte du client. Contrairement au 2eme cas où il s’agira d’une prélèvement.
  • Possibilité d’envoyer le reçu par mail. On retrouve notamment cette option proposée dans les store du géant à la pomme ou encore dans une grande enseigne de vente d’articles de sport. Tout à fait dans la tendance zéro déchet ! En plus de permettre de se constituer un fichier client (ne pas oublier de recueillir l’acceptation du client!).

 

Lire aussi : Il escroque une dizaine de grandes enseignes avec des terminaux de paiement