Pourquoi devenir entrepreneur en France ?

0
34
Pourquoi devenir entrepreneur en France ?

À l’heure actuelle, être salarié ne garantit plus une sécurité, au contraire avec les licenciements massifs et la disparition d’une activité, cette position est de plus en plus compromise. Près de 20 000 Français se lancent dans l’entrepreneuriat chaque année, non seulement parce qu’ils ne trouvent pas du travail, mais pour des raisons personnelles également. Si vous hésitez à démarrer votre propre affaire, nous vous invitons à découvrir les facettes de ce monde dans le pays de Molière.

Les points forts de la création d’entreprises en France

Comme tous les pays d’Europe, la France regorge de bienfaits pour tous ceux et celles qui désirent donner un souffle à leur rêve et ambitions. Ci-après les points positifs de la vie entrepreneuriale :

Présence des subventions à la création d’entreprises

Cette aide est la spécificité de la France par rapport aux autres, qu’ils soient développés ou non, en effet le gouvernement fournit des supports financiers aux entrepreneurs pour bien mener à terme leurs projets et leur subsistance. À l’exemple des aides sociales comme : ACCRE ou Aide à la création ou à la reprise d’entreprise, qui est un dispositif mis en place par le gouvernement afin de pousser les chômeurs à ériger leurs propres structures. Par la suite viennent les aides fiscales comme les abattements sur l’impôt, sur le revenu pour les souscriptions au capital, de même pour les diverses déductions sur les intérêts. Un guide création entreprise saura vous aider à trouver les meilleures offres pour votre commerce. Outre ces mesures, des accompagnateurs et des informateurs sont également à votre disposition pour débuter ou en cours de route.

Promotion des jeunes entrepreneurs

L’écosystème économique actuelle sollicite les jeunes étudiants ou encore les fraîchement diplômés à se pencher vers l’entrepreneuriat. Tel est le cas du statut d’étudiant-entrepreneur, cette situation permet aux intéressés, notamment les mois de 28 ans, d’édifier un projet au sein d’un Pôle étudiant pour l’innovation le transfert et l’entrepreneuriat ou PEPITE. Pour ceux qui souhaitent démarrer, il est préconisé de se rapprocher d’un guide création entreprise comme alsaeci.com afin de mieux concrétiser le projet. D’autre part, ce statut spécial est proposé aux universitaires et chercheurs, ne limitant pas l’application aux jeunes seulement, mais à tous ceux qui œuvrent dans la recherche au cœur de l’enseignement supérieur.

Outre cela, les débutants bénéficient d’un accompagnement particulier, comme Cap Jeunes et Créa jeunes. Vous aurez droit à toutes ces informations avec un guide création entreprise à vos côtés.

Les inconvénients de la création d’entreprises en France

Comme tout pays, l’Hexagone n’est pas une terre parfaite et l’univers de l’entreprise connait quelques secousses dans ce pays, dont ci après les principales faiblesses :

La lourdeur des formalités administratives

Selon les entrepreneurs déjà présents sur le marché, les tâches administratives accaparent la majorité de leurs journées et ils ne disposent pas assez de temps pour développer leurs sociétés ou promouvoir les services. Parmi ces démarchent figurent les multiples déclarations à effectuer, afférentes aux salariés, aux chiffres d’affaires et les impôts. Néanmoins, un guide de création entreprise peut contribuer à diminuer l’accomplissement de ces charges.

Coût exorbitant de la main-d’œuvre

Entreprendre en France ne relève pas seulement des novices, ce secteur appel également les PME et conglomérats déjà installés ailleurs. Afin de réussir son commerce, il est important d’avoir des collaborateurs compétents. Cependant les salaires doivent être raisonnables pour réussir, or en France les travailleurs disposent d’une bonne formation même s’ils ont tendance à mettre la barre très haute au niveau du prix. Ces tarifs entrainent la baisse des bénéfices pour la société, peu importe sa taille. Or, solliciter les services d’un guide de création entreprise vous permettra de dénicher les talents avec un coût de prestation adéquat.