Le VIX ou l’indicateur de la peur: quelle importance en trading?

Aviez-vous déjà entendu parle de l’indice de la peur? Le VIX ou l’indice de volatilité est un indicateur utilisé pour comprendre les implications du stress des intervenants sur les marchés boursiers. Apprenez davantage sur cet indice de volatilité pour comprendre ses implications sur le marché boursier.

Le VIX, de quoi s’agit-il concrètement?

Le VIX est un indice boursier qui permet d’apprécier la volatilité des options d’achat et de vente sur le Standard & Poor’s 500. Le S & P500 est un indice boursier américain de 500 entreprises. Le VIX a été créé par le marché financier de Chicago. Il est calculé chaque jour sur la base des options à expiration mensuelle et hebdomadaire de ce marché. Avec le VIX, il est possible d’estimer la volatilité à venir très prochainement. Encore appelé indice de la peur, les commerçants l’utilisent pour mesurer le risque sur le marché boursier. Mais, la volatilité c’est quoi au juste? C’est tout simplement l’importance de la fluctuation du prix d’un indice ou d’une action. Il existe une volatilité passée ou historique et une volatilité future ou implicite. Le VIX permet de connaître la volatilité à venir ou implicite. Pour apprendre davantage sur lui, cet article d’Epargnant 3.0 sur le VIX l’explique mieux et parle de ses différents usages.

Le VIX: les plus et les moins

Comme vous l’auriez certainement compris, l’indice VIX a des effets sur le marché boursier. Il présente des avantages, mais aussi des inconvénients. Parmi les points forts de cet indicateur, soulignons sa corrélation négative avec l’indice SP & 500. En effet, lorsque le VIX est en hausse, le SP & 500 est en baisse, et inversement. Cette corrélation négative favorise les prises de décision d’investissement. L’autre avantage de cet indicateur, c’est qu’il permet de faire du day trading. De même, le VIX convient bien au trading des grandes valeurs volatiles du marché américain. Le problème avec le VIX, c’est le contango. Il s’agit d’une situation dans laquelle le prix actuel d’un produit est moins élevé par rapport à son prix à terme. Maïs, en quoi cela pose-t-il un problème? Supposons que vous décidez d’investir dans un produit et que son contrat à terme est plus cher que le coût actuel. Chaque fois que vous achetez le contrat à terme, vous devez alors payer une prime. Pour faire simple, vous achetez à un prix élevé et vous vendez à un prix bas.

A lire aussi : 4 bonnes raisons de se former au trading sur le marché des devises (FOREX)

Comment interpréter le VIX pour le trader?

L’indice VIX révèle les variations du S & P500 sur 30 jours. Lorsque le VIX est bas, cela signifie que le marché boursier est dans ses hauts. Par contre, lorsqu’il est élevé, le marché boursier est dans ses plus bas. Le point de pourcentage de cet indice varie entre 0 et 100. Pour interpréter le VIX, trois niveaux de fourchettes sont utilisés. Lorsqu’il est entre 0 et 20, cela veut dire que les investisseurs sont optimistes et que la volatilité est faible sur le marché. Le S & P500 quant à lui est dans ses hauts. Pour un niveau de VIX situé entre 20 et 30, vous devez comprendre que l’inquiétude règne sur le marché. Le S & P500 peut hausser ou baisser. La dernière fourchette est celle d’un VIX qui oscille entre 30 et 100. Ici, il faut noter que la volatilité est extrêmement forte. Les investisseurs sont donc dans la panique. Les cours du S & P500 et des indicateurs importants vont probablement s’effondrer. Ces différents niveaux ne sont que des standards qui peuvent être modifiés selon la vision que chaque commerçant a du marché.

Le trading avec le VIX

À l’instar des autres indices, le VIX aussi peut être trader avec des produits dérivés. Vous pouvez alors vendre ou acheter des ETF, des contrats à terme, ou des options. Pour faire simple, vous n’avez qu’à investir dans la volatilité lorsqu’elle est basse et la revendre quand elle est haute. De façon pratique, cela consiste à apprécier les niveaux de crainte des investisseurs afin de détecter les opportunités sur le marché. Par ailleurs, les traders doivent se baser sur les fourchettes d’interprétation du VIX pour connaître les implications boursières et prendre une décision.

Que peut-on retenir de cet indicateur ?

En somme, nous pouvons retenir que le VIX est un indicateur fiable, mais qui fluctue beaucoup. Pour trader cet indice, il faut absolument étudier ses niveaux de variation. Soulignons également que le VIX est un indicateur difficile à utiliser. En effet, avec les contrats à terme, il est compliqué de s’en sortir, en se limitant à une simple spéculation.

A lire aussi : Comment réussir dans le trading ?

4.4/5 - (39 votes)
Article précédentPréparer sa retraite à Nice : mode d’emploi
Article suivant6 choses à savoir sur l’assurance dommages-ouvrage