Parents, quel est l’intérêt d’ouvrir un compte bancaire pour son enfant ?

Money into a bank
Money into a bank

Pendant l’adolescence, les parents débutent un nouvel aspect de l’éducation avec leurs enfants : la gestion des économies et de l’argent. Un processus qu’il est indispensable d’accompagner progressivement avec l’ouverture d’un compte bancaire.

En 2019, la Banque de France publiait une enquête révélant que 8 Français sur 10 déclaraient mal connaître les questions financières, non sans susciter des difficultés quant à la gestion de leur budget. Des données intéressantes qu’il convient de prendre en compte pour faire des questions financières et économiques une dimension à part entière de l’éducation faite aux enfants.

Néanmoins, l’ouverture d’un compte bancaire pour son enfant pose plusieurs questions qui peuvent, de prime à bord, déstabiliser les parents. Quels outils sont à disposition pour lui permettre de saisir le fonctionnement d’un compte et apprendre à gérer son argent ? Les banques ont créé de multiples offres pour répondre à ces besoins et aider les parents dans cette tâche, avec l’option la plus adaptée à leurs besoins.

Le livret jeune, une solution flexible

Le livret jeune constitue la première étape pour initier son enfant à la gestion bancaire, à partir de 12 ans. Plafonné à 1 600€, les taux d’intérêts varient selon les banques, mais sont au moins égaux à ceux du livret A. Il restera accessible jusqu’au 25ème anniversaire du jeune.

Le livret jeune donne un rôle central aux parents pour superviser la gestion financière de leur enfant. Sans être une obligation préalable, ce livret peut être associé à une carte de retrait dont les parents établissent le cadre :

  • Plafonnement de chaque retrait
  • Plafonnement du montant des retraits hebdomadaires ou mensuels
  • Désactivation des paiements en ligne

De plus, le livret jeune s’adapte peu à peu à l’âge de l’enfant pour l’accompagner vers davantage d’autonomie, toujours aux côtés de ses parents. Ainsi, entre 12 et 16 ans le jeune peut effectuer des retraits avec la présence et la signature obligatoire des parents. Puis, de 16 à 18 ans, plus aucune autorisation n’est nécessaire, à moins que les parents ne signalent leur opposition.

Lire aussi: Ouvrir un compte bancaire pour mineur : infos et guide pratique

Remettre une carte bancaire ou non à son enfant, quel choix faire ?

La question de donner une carte bancaire à son enfant est souvent délicate à trancher pour les parents. Si elle permet de rassurer en évitant de confier trop d’argent liquide à l’enfant, elle risque également de le déconnecter davantage des sommes dépensées.

Ainsi, le plus judicieux revient à équilibrer l’usage entre paiements par carte bancaire et utilisation du liquide, pour que l’enfant puisse prendre conscience dès le plus jeune âge de la valeur de l’agent.

Un accompagnement vers l’autonomie du jeune

Lors du 16ème anniversaire, les parents peuvent faire le choix d’ouvrir un compte courant à leur enfant, disposant ou non d’une carte de paiement. Cette dernière peut fonctionner avec ou sans l’autorisation préalable des parents pour les différentes opérations.

Généralement, les retraits et autres paiements effectués par le jeune sont limités à la somme dont dispose le compte, afin d’éviter les désagréments suscités par un découvert. Une méthode plus rassurante pour les parents qui peuvent alors superviser sereinement la tenue du compte tout en accordant davantage d’autonomie à leur enfant.

Une fois la majorité acquise, le jeune peut ouvrir son propre compte bancaire et disposer des moyens de paiements qu’il souhaite. Néanmoins, les banques ont le souci d’adapter leurs offres au profil particulier de ces clients.

Lire aussi: Les produits d’épargne : faut-il s’y lancer ?

Un compte bancaire pour son enfant ? Une dimension de l’éducation à ne pas louper

Du livret jeune aux comptes spécialement conçus par les banques pour les mineurs, l’ouverture d’un compte pour son enfant permet de l’accompagner pas à pas pour faire face aux questions de gestion d’un budget. Les différents outils mis à disposition permettent ainsi aux parents afin de prendre le temps d’éduquer leur enfant et de superviser l’usage d’un compte bancaire et des retraits.

Autant d’aspects qui seront utiles une fois la majorité atteinte, pour que son enfant dispose des clefs qui lui assureront de comprendre rapidement et efficacement la gestion d’un compte bancaire.

4.1/5 - (14 votes)