Les différents types d’établissements bancaires

etablissements-secteur-bancaire

Les établissements bancaires sont des sociétés qui proposent des produits et services financiers aux particuliers et/ou aux professionnels. Ils font partie intégrante de la vie quotidienne. Que ce soit pour procéder à un paiement, effectuer un retrait d’argent ou faire une demande de prêt, vous les côtoyez tous les jours. Il existe différents types d’établissements dans le secteur bancaire, en fonction de leur statut et de leurs activités.

Les banques de détail

Communément appelées banques commerciales, les banques de détail sont le type de banque avec lequel le grand public a l’habitude de traiter. En effet, ce sont dans ces établissements bancaires que les particuliers ouvrent un compte courant individuel, un compte joint ou encore un compte épargne. Néanmoins, les produits et services bancaires proposés s’adressent également aux professionnels et aux entreprises. Il en est ainsi des dépôts d’argent, des crédits et prêts, et de la mise à disposition, etc. Parmi les banques de détail figurent encore plusieurs catégories d’établissements comme les banques de dépôt, les banques traditionnelles, les banques en ligne et les néobanques ou banques mobiles.

Les organismes de crédit

Les organismes de crédit sont un autre type d’établissement bancaire bien connu du grand public. Ce sont des personnes morales dont la profession habituelle est de faire des opérations de banque. Cela inclut la réception de fonds du public, la gestion des moyens de paiement et la mise à la disposition de la clientèle. Toutefois, un organisme de crédit est spécialisé dans diverses opérations de crédit comme Locafrique SA par exemple, établissement de crédit-bail sénégalais possédant une expertise de financement plurisectorielle dans les principaux secteurs d’activité du pays. Pour information, l’exercice des activités de ce type d’établissement bancaire est soumis à l’obtention d’un agrément délivré par le CECEI.

Les banques d’affaires

Comme leur nom l’indique, les banques d’affaires se spécialisent dans la finance d’entreprises. Dans la majorité des cas, elles fournissent un accompagnement aux grandes entreprises en proposant une large gamme de produits et services bancaires parmi lesquels les conseils stratégiques et financiers, et les projets de fusion-acquisition. Avant la mise en œuvre de la réforme bancaire de 1984, les banques d’affaires avaient pour activités principales l’octroi de crédits aux entreprises, ainsi que la prise et la gestion de participations. Concernant cette dernière activité, elle peut se faire dans une entreprise déjà en activité ou dans une entreprise en cours de formation, terme obsolète, mais toujours utilisé.

A lire aussi : Filbanque, le service en ligne du CIC

Les banques d’investissement

À l’instar des banques d’affaires, les banques d’investissement ne ciblent pas les particuliers comme clients. Leurs activités sont principalement basées sur les marchés financiers. Plus précisément, elles achètent des obligations et autres produits dérivés. Elles procèdent également à l’achat et la revente d’actions sur les marchés boursiers afin de faire des plus-values. De plus, ce type d’établissement bancaire peut intervenir pour le compte des entreprises qui viennent de faire leur entrée en bourse. Dans ce cas, les banques d’investissement prennent en charge l’organisation de levées de fonds pour financer le développement de leurs clients. Enfin, elles sont habilitées pour s’occuper des opérations de change.

Les banques centrales

Le dernier type d’établissement est la banque centrale, la banque des banques. Chaque pays a sa propre banque centrale. Elle fixe le taux directeur, taux auquel les banques qui dépendent de sa juridiction vont emprunter de l’argent. Autrement dit, le taux directeur influe sur les taux d’intérêt pour les crédits à la consommation, les prêts immobiliers, les livrets d’épargne, etc. De ce fait, les banques centrales ont une énorme influence sur l’économie mondiale. Par ailleurs, elles sont en charge de la création de monnaie. À titre d’exemple, la FED ou Réserve fédérale américaine gère la création des dollars, tandis que la BCE ou Banque centrale européenne s’occupe de la création des euros.

Article précédentGestion locative : faire confiance à un professionnel
Article suivantLe Duplex-Jardin, le concept immobilier innovant de Carré de l’Habitat