Assurance

Comment connaitre le montant d’une assurance-vie ?

Comment connaitre le montant d’une assurance-vie ?

Vous souhaitez en savoir davantage sur le montant du capital à engager dans un contrat d’assurance-vie ou sur le montant maximum autorisé ? Ou bien vous vous demandez simplement comment sera évalué le capital total de votre investissement financier ? Nous répondons à vos questions dans cet article.

Avant tout, rappelons en quoi consiste une assurance-vie

L’assurance-vie est un contrat par lequel l’assureur s’engage à verser une rente ou un capital au souscripteur, moyennant une prime. Ce versement se fait selon le type de contrat souscrit. En effet, il existe deux sortes de contrats d’assurance-vie :

  • Le contrat d’assurance en cas de décès : le risque se réalise lorsque le souscripteur décède avant le terme du contrat. Le capital est alors versé au bénéficiaire désigné par le souscripteur. Cette assurance permet ainsi de léguer une partie de son patrimoine à un bénéficiaire désigné dans le contrat ;
  • Le contrat d’assurance en cas de vie : le risque se réalise en cas de vie de l’assuré. C’est-à-dire que le capital est versé à l’assuré à l’échéance du contrat, si ce dernier est vivant. L’assurance en cas de vie a pour but de constituer une épargne générant des intérêts et servant à percevoir un capital pour financer un projet.

L’assurance-vie : quels sont ses avantages ?

L’assurance-vie constitue un placement très avantageux sur de nombreux aspects. Il est à la fois un outil d’épargne, au même titre qu’un compte livret, avec des taux d’intérêts qui se placent parmi les plus attractifs du marché et un outil de transmission de patrimoine.

En outre, il est possible de souscrire une assurance-vie quel que soit votre âge et sans plafond de montant maximal. Si vous le souhaitez, vous pouvez même en posséder plusieurs.

Enfin, sachez que les fonds épargnés dans le cadre d’un contrat d’assurance-vie sont à votre entière disposition. Cela signifie que vous avez la liberté de déposer de l’argent ou bien d’en retirer en cas d’imprévu quand vous le souhaitez. Si vous souhaitez en savoir plus, cliquez-ici.

Vous pouvez même racheter l’épargne de façon partielle ou totale, selon vos besoins, en bénéficiant ainsi d’un avantage fiscal de taille, puisque seules les plus-values générées par le capital investi seront imposables.

Lire aussi :  Peut-on assurer une voiture sans avoir le permis ?

Quel est le montant d’une assurance-vie ?

Lorsqu’on parle du montant d’une assurance-vie, cela peut désigner les primes versées à l’assureur, le plafond de votre police d’assurance ou le montant de son encours.

Les primes versées à l’assureur

Le montant des primes versées est librement fixé dans le contrat.  Il dépendra en partie du capital ou de la rente de l’assuré. Il existe 3 sortes de prime : la prime initiale, les primes programmées et les primes libres.

La prime d’assurance-vie initiale

Elle correspond au premier versement du souscripteur sur son contrat d’assurance-vie. Son montant est fixé dans le contrat. Elle varie selon la nature des versements, qui peuvent être programmés ou libres.

Prenons un exemple

Madame Lombard souhaite souscrire un contrat d’assurance-vie. Le contrat choisi prévoit un versement initial minimum de 400 € si elle opte pour des versements programmés et de 800 € si elle choisit des versements libres. Madame Lombard choisit les versements libres et réalise un premier versement de 1000 €.

A préciser : des frais sur la cotisation initiale ainsi que sur les versements libres ou programmés peuvent être prélevés selon le contrat.

Les primes d’assurance-vie programmées

Vous devez savoir que dans certains contrats, ce moyen de cotisations est imposé par l’assureur. Le montant des primes programmées est fixé dans le contrat d’assurance-vie. Il est susceptible de varier en fonction de la périodicité des versements.

Prenons un exemple

Monsieur Dentelle a opté pour un contrat d’assurance-vie qui prévoit des versements programmés d’un montant minimum de :

  • 50 € par mois
  • 150 € par trimestre
  • 300 € par semestre
  • 600 € par an

Monsieur Dentelle a finalement choisi un versement mensuel de 100 € par mois.

A noter : sachez que si vous le souhaitez, vous avez toujours la possibilité de modifier en cours de contrat le montant de la prime versée sur votre assurance-vie. Cela à condition que le montant choisi ne soit pas inférieur au montant minimal de versement imposé par l’assureur.

Lire aussi :  Assurance rapatriement : comment ça fonctionne ?

Les primes d’assurance-vie libres

Vous pouvez également opter pour des versements libres. Sachez d’ailleurs que si vous avez choisi une assurance vie avec versements programmés, vous pouvez également réaliser des versements libres volontaires si vous le souhaitez. Pour les cotisations libres, le contrat d’assurance-vie fixe généralement un montant minimum qui varie selon les compagnies d’assurance. Il peut par exemple être de 300 € par versement libre.

Le montant maximum autorisé de l’assurance-vie

Il n’existe actuellement aucune loi pour limiter le plafond d’une police d’assurance-vie.

Cependant, certains contrats limitent ce placement à un certain montant maximum autorisé qui varie selon les compagnies d’assurance. Pour en savoir plus sur ce montant, vous devrez vous adresser à l’assureur auprès duquel vous avez souscrit votre contrat d’assurance-vie. Il vous informera alors de toutes les modalités en vigueur le concernant pour ce produit financier.

A noter : plus vous épargnez sur le même instrument financier, plus vous prenez le risque de perdre le capital investi en cas de trouble du marché financier. Il vous est donc conseillé d’avoir plusieurs contrats d’assurance-vie afin de mieux protéger votre épargne. Pour en savoir plus, cliquez-ici.

Le montant de l’encours de l’assurance-vie

L’encours correspond à la somme du capital et des intérêts cumulés sur votre contrat d’assurance-vie. Pour en connaitre le montant, il vous suffit de vous adresser à votre assureur, qui pourra vous dresser un état des lieux précis de votre situation actuelle.

Demander le déblocage de votre assurance-vie

Vous souhaitez débloquer les fonds épargnés sur votre contrat d’assurance-vie ? Avant toute chose, sachez que trois options s’offrent à vous : le retrait partiel, le retrait total, ou l’avance.

Après avoir fait votre choix, vous devrez ensuite envoyer un courrier en recommandé avec accusé de réception à votre compagnie d’assurance. Sachez que chez certains assureurs, cela peut se faire directement par internet à partir de votre espace client.

Pour en savoir plus sur le déblocage de votre assurance-vie, cliquez-ici.

A propos de l'auteur

Anais Peresson

Anais Peresson

Je m’appelle Anaïs et suis titulaire d’une Maîtrise de Droit Economique et des Affaires. J’ai l’habitude de traiter de multiples sujets, des plus légers aux plus complexes, particulièrement dans les domaines du Droit et de la Finance.