Comment changer d’assurance emprunteur et comment bien choisir en 2023 ?

changer d’assurance emprunteur

Exigence quasi incontournable des organismes bancaires avant l’octroi d’un crédit immobilier, l’assurance emprunteur (ou assurance de prêt) a pour vocation de rassurer les deux parties quant à la bonne fin de l’opération.

Cependant, en plus des tarifs, les offres proposées en la matière incluent des garanties, ainsi que des conditions particulières qui peuvent beaucoup varier.

Laquelle faut-il donc choisir ? Quelles sont les options les plus avantageuses ? Est-il possible de changer

Délégation d’assurance emprunteur : le premier pas vers des économies

Lors de la signature de votre contrat de prêt, votre banque vous propose généralement un contrat d’assurance emprunteur de groupe. Formulé sur la base de paramètres standards, ce dernier ne prend pas en compte vos besoins spécifiques en matière de couverture de risques. De plus, il se révèle généralement plus coûteux que les contrats similaires proposés par des assureurs tiers.

La bonne nouvelle, c’est que vous n’êtes pas obligé de signer cette offre. La loi vous autorise en effet, dès cette étape, à souscrire à une assurance emprunteur que vous estimez plus avantageuse. On parle de délégation d’assurance.

Grâce à cette alternative prévue par le législateur, vous pouvez donc faire d’importantes économies sur le coût final de votre crédit immobilier et bénéficier d’une meilleure couverture de risques.

Quelles sont les exigences pour changer d’assurance emprunteur ?

Grâce aux divers dispositifs légaux en date, dont le plus récent est la Loi Lemoine (2022), il est aujourd’hui possible de changer d’assurance emprunteur à la souscription du crédit, mais également à n’importe quel moment par la suite.

Pour ce faire, vous devez toutefois respecter une exigence principale : le nouveau contrat d’assurance de prêt choisi doit offrir des garanties au moins équivalentes à celles du contrat de groupe de la banque. A cet effet, on distingue :

Les garanties obligatoires d’un contrat d’assurance de prêt

La principale garantie incluse à tout contrat d’assurance emprunteur est la garantie décès. C’est elle qui assure à la banque, le remboursement intégral des mensualités restantes à l’assureur en cas de décès avant la fin du crédit.

A cette garantie, s’ajoute celle couvrant la Perte Totale et Irréversible d’Autonomie (PTIA) suite à une maladie ou à un accident.

Les garanties complémentaires

En plus de ces deux garanties obligatoires, la plupart des banques exigent aussi aujourd’hui, deux autres couvertures essentielles :

  • L’Incapacité Temporaire de Travail (ITT)
  • L’Invalidité Permanente

De plus, bien qu’elle ne soit pas imposée, la garantie perte d’emploi est un supplément qu’il peut être judicieux d’inclure à son contrat.

Par ailleurs, en fonction de votre âge et de votre état de santé, n’hésitez pas à prendre connaissance des formules spécifiques envisageables pour une couverture optimale sans grosse surprime.

assurance emprunteur

Quels critères prendre en compte pour bien choisir sa nouvelle assurance emprunteur ?

Après vous être assuré de l’équivalence des garanties avec celles de la banque, vous pouvez comparer les offres qui vous intéressent en tenant compte des critères suivants :

Les exclusions de garantie

Informez-vous sur les sinistres qui ne sont pas couverts par votre assureur. En effet, sous un même libellé peuvent se cacher des exclusions de garanties différentes. Lisez donc bien le contrat afin d’éviter les mauvaises surprises par la suite.

Le délai de carence

Comme tout contrat d’assurance, ceux qui couvrent les prêts immobiliers incluent une clause précisant un délai suivant la signature du contrat, pendant lequel vous ne pouvez pas encore bénéficier d’une indemnisation en cas de survenue d’un sinistre.

Pour vous, plus cette période courte, mieux c’est. Mais naturellement, la durée négociée impacte directement le coût de votre assurance.

La durée de la franchise

Là aussi, il est question d’un délai, mais qui part, cette fois-ci, de la date du début d’un arrêt maladie. Dans le cadre d’une assurance individuelle, elle peut être négociée dans la tranche de 15 à 180 jours.

Le prix

L’objectif étant de payer le moins cher possible tout en bénéficiant d’une couverture optimale, prenez le temps de comparer le montant total de la cotisation exigée pour faire le bon choix.

Afin de comparer efficacement plusieurs offres, n’hésitez pas à vous servir d’un comparateur d’assurance en ligne. Solliciter les services d’un courtier en assurance de prêt immobilier peut également être judicieux pour négocier la formule la plus avantageuse.

Comment changer d’assurance emprunteur ?

Une fois votre choix fait, si le crédit est en cours, il vous suffit d’envoyer, à votre banque, une lettre de résiliation par courrier recommandé avec accusé de réception pour l’informer de votre désir de changer. Ce courrier doit être accompagné de la proposition de contrat de votre nouvel assureur.

Le changement prend effet dès l’échéance suivante si votre banque donne une suite positive à votre demande. Et vous êtes libre de recommencer la même opération autant de fois que vous tombez sur une offre d’assurance emprunteur plus intéressante pour vous.

Lire aussi : Comparateur d’assurance en ligne : comment bien s’en servir pour faire des économies ?

4.4/5 - (16 votes)