Que veut dire être sociétaire d’une banque ?

0
35
Que veut dire être sociétaire d’une banque ?

Vous êtes client d’une banque sociétaire mais ne savez pas ce que cela signifie ? Voyons cela ensemble.

 

Que veux dire être sociétaire d’une banque ?

En France, 65% des comptes bancaires sont ouverts auprès de banques mutualistes.
Etre sociétaire dans l’une de ces banques signifie que l’on détient des parts sociales au sein de cette structure, c’est à dire une partie de son capital.
Attention, il faut bien différencier la détention de parts sociales, qui correspond à une partie des fonds propres de la banque et détenir des actions.

  • Dans le 1er cas on est sociétaire
  • Dans le second, on est actionnaire

Le sociétaire a donc une double identité au sein de la banque mutualiste : client et propriétaire (par la détention d’un partie des fonds propres de l’entreprise). C’est donc un statut bien différent de celui d’actionnaire : le capital est très peu risqué, avec un taux d’intérêt attractif.

Qu’est-ce qu’une banque mutualiste ?

La banque mutualiste est une société anonyme dont les clients sont sociétaires, et non pas actionnaires. Cela n’empêche pas bien entendu pas l’entreprise principale d’être cotée en Bourse. Bien souvent, la maison mère est cotée en Bourse et les Caisses Régionales non.
Par exemple, c’est le cas du groupe Crédit Agricole : les Caisses Régionales ne sont pas cotées en Bourse, seul Crédit Agricole SA (CASA) l’est : il y a donc là un fort distingo à faire entre l‘entité financière et la banque de proximité.
La banque mutualiste est donc une banque coopérative, collective dont une partie du pouvoir de décision est collectif.

 

En France, il existe 4 principaux groupes bancaires mutualistes :

  • Crédit Agricole
  • Crédit Mutuel
  • Caisse d’Epargne
  • Banque Populaire

Chacune de ses banques possèdent des caisses régionales permettant un maillage important sur le territoire : fort ancrage territorial et relation de proximité avec ses clients sont leurs valeurs fondamentales.

Quels avantages à être sociétaire ?

Etre sociétaire, c’est une obligation mais aussi et surtout un moyen de bénéficier de nombreux avantages :

  • Bénéficier de produits et services dédiés ou à rémunération boostée
  • Disposer d’un droit de vote, participer aux prises de décision de la banque
  • Pouvoir participer à la vie économique locale : les fonds propres sont réinvestis dans le tissu économique local notamment en finançant des prêts à des entreprises locales

Comment devenir sociétaire ?

Pour être sociétaire, rien de plus simple : souscrire à des parts sociales au sein d’une banque mutualiste.
Pour cela, il vous faudra être une personne physique ou morale.
Les parts sociales, une fois souscrites, seront déposées sur un compte titre ordinaire (CTO) ou un Plan Epargne en Actions (PEA). Aucun frais de gestion n’est en général exigé. Chaque année, vous percevrez les intérêts générés. Ces derniers pouvant être réinvestis ou récupérés.
Le montant d’une part sociale est en général peu élevé : moins d’une vingtaine d’euros, selon les établissements. Un montant minimum peut être souscrit. Un maximum également.

Une fois sociétaire, vous devrez élire des administrateurs, en charge de vous représenter dans les différentes décisions à prendre :

  • Approuver les comptes
  • Voter les résolutions (notamment rémunération parts sociales), la modification des statuts
  • Donner un avis lors des comités de crédits, en charge d’attribuer les accords pour le financement de certains projets pros locaux