Papiers : les consommables indispensables en entreprise

Feuilles de papier blanches

Lorsque l’on parle des besoins au sein d’une entreprise, un type de consommable revient dans toutes les sociétés : les papiers. Véritablement cruciaux au sein de chaque entreprise, les différents papiers sont bel et bien des produits consommables stratégiques dans l’achat de fournitures. Ramettes de papier ou papiers spéciaux : une firme ne peut pas s’en passer.

Papiers spéciaux ou ramettes pour photocopieuses : les essentiels

Qu’il s’agisse d’un indépendant, d’une TPE (Très Petite Entreprise), d’une PME (Petite et Moyenne Entreprise) ou d’une multinationale, le papier au sein d’une entreprise, quelle que soit sa taille, demeure poste de dépense obligatoire. C’est pour cette raison qu’il est primordial de se rapprocher d’un spécialiste en la matière tel que JPG pour profiter de l’expertise du leader de la distribution de fournitures de bureau et pour pouvoir utiliser le meilleur papier du marché.

Imprimante simple ou multifonctions, petite photocopieuse ou gros modèle : chaque type d’entreprise a des besoins spécifiques en papier et une consommation qui lui est propre. Malgré la numérisation des documents sur Cloud (en ligne) via des serveurs, certains documents doivent obligatoirement être rendus en version papier à l’exemple des documents officiels, mais aussi des contrats. Même si les pratiques et les mentalités continuent d’évoluer, un volume non négligeable de documents papiers est encore demandé.

Rien que pour les papiers dits classiques, un choix conséquent est proposé aux consommateurs, et ce qu’ils soient particuliers ou professionnels, selon la qualité recherchée et le rendu voulu (formats, grammage, blanc ou couleur…). Tout le monde consomme à un moment donné la fameuse ramette de papier en format A4 (21 x 29,7 cm), la véritable star du papier. La qualité se doit d’être irréprochable pour que le rendu final soit celui recherché par le client.

Concernant le papier dit spécifique, il répond à des demandes spéciales, selon un type de métier ou de profession. Les fameux papiers millimétrés, papier traceur, papier-calque ou encore papier photo sont donc malgré tout demandés et essentiels afin de répondre à ces spécificités des consommateurs.

Lire aussi : Comment faire connaître son entreprise ?

Performantes, exigeantes et éco-responsables

Les différents papiers doivent répondre à de plus en plus de normes drastiques pour pouvoir être commercialisés. En effet, des papiers mal finis ou qui donneraient une impression moyenne (nous ne parlons même pas d’une éventuelle mauvaise qualité), seraient immédiatement mis de côté de la part des consommateurs. Ce qui reviendrait à faire des économies de bouts de chandelle.

Avec des normes CE / NF de plus en plus drastiques, le volet environnemental est placé en 1er sur le listing du cahier des charges et fait désormais partie du cahier de doléances des utilisateurs finaux. Du type de forêts respectant la nature, en passant par le type de papier utilisé, jusqu’à la façon dont sont fabriqués les papiers (peu ou pas de pollution). La qualité moyenne via toutes ces normes s’est vue améliorée jusqu’à donner naissance à de nouveaux types de papiers.

Des papiers fabriqués de façon écoresponsable, à base de papiers recyclés ou facilement recyclables : un véritable marché correspondant à une demande conséquente. Tout ce terreau fertile permet de qualitativement élever la qualité du papier. Ainsi, il est désormais tout à fait possible de choisir des papiers à la fois performants ET respectueux de l’environnement. Il y a un avant et un après dans le monde des papiers de qualité.

Lire aussi : Destruction d’archives : règles et procédures à respecter

4.9/5 - (30 votes)
Article précédentTout savoir sur le prélèvement NPAI du Crédit Agricole
Article suivantCrédit Agricole Corse : services, tarifs et souscription