Décarbonation : Quand les métropoles deviennent le moteur de la transition écologique

621166826496ff64e6f864d0bbe0e698

Aujourd’hui, tous les acteurs de la vie économique mesurent l’impact que peuvent avoir leurs activités sur l’environnement. Cette responsabilité sociale et environnementale entraine des changements majeurs dans les politiques économiques et sociales qui se tournent désormais vers les solutions permettant de limiter le réchauffement climatique. Les grandes métropoles comme Aix-Marseille-Provence offrent un cadre favorable à la coordination des actions des grands groupes et des collectivités et en récoltent les fruits en faisant de la CleanTech un nouveau pôle d’attractivité dans les territoires.

Quelques mots à propos de la décarbonation

Pour commencer, il est indispensable de bien définir ce qu’est la décarbonation. En effet, c’est un mot que l’on entend de plus en plus, mais qui recouvre en réalité beaucoup de choses. La décarbonation désigne l’ensemble des mesures et des dispositifs adoptés par des entreprises ou par des collectivités en vue de réduire leur impact carbone. Cette notion a fait l’objet de débats lors de la COP 26 notamment, au cours de laquelle l’Union européenne a pris des engagements visant la neutralité carbone à l’horizon de 2050.

Qu’est-ce que la neutralité carbone ?

Ce que l’on appelle la neutralité carbone, c’est l’état d’équilibre entre la production de carbone issu de l’activité humaine et la capacité d’absorption de ce carbone dans l’atmosphère. Pour faire simple, lorsque l’on vise la neutralité carbone, on essaye de faire en sorte que l’activité humaine et industrielle n’ait aucun impact (ou un impact minimal) sur l’environnement.

Quand la Métropole d’Aix-Marseille-Provence devient le fer de lance de la décarbonation en France

Les 6 et 7 avril derniers, la Métropole marseillaise menait une grande campagne de communication en invitant des journalistes à la découverte de ses projets de décarbonation menée depuis sa technopole. En effet, depuis 2017, il faut savoir que la cité phocéenne gère le tout premier technopôle français dédié à l’environnement. En 2020, cette technopole est classée au 4e rang du classement mondial des CleanTech derrière Perth, Berlin et Boston.

Aujourd’hui, les start-ups travaillent avec de grands groupes en matière d’innovation sur des sujets comme la décarbonation. De nombreux projets ont ainsi pu être menés à bien à l’échelle de la métropole en vue de limiter l’impact environnemental des entreprises, mais aussi de la consommation énergétique des foyers marseillais.

La décarbonation devient un enjeu majeur pour l’ensemble des métropoles françaises

Aujourd’hui, toutes les métropoles de France souhaitent emboiter le pas de la métropole d’Aix-Marseille-Provence dans le domaine de la CleanTech, et ce pour de nombreuses raisons. D’abord, parce qu’un environnement économique et social décarboné est toujours plus attractif pour les entreprises et pour les habitants. La CleanTech est aujourd’hui un secteur d’activité qui attire de nombreux investisseurs, ce qui est particulièrement intéressant pour les métropoles. De plus, les métropoles ont la possibilité de mener différents projets à bien afin de permettre aux grands groupes et aux entreprises innovantes de mener des actions coordonnées et plus constructives.

Aujourd’hui, les métropoles ont un grand rôle à jouer dans le cadre de la politique de la transition écologique et elles peuvent accompagner la création d’un tissu économique qui attire les entreprises et les investisseurs.

Lire aussi: Acheter neuf à Marseille et ses alentours : une bonne idée ?

4.3/5 - (12 votes)