Chez Nestor : quel est le coût d’une colocation à Bordeaux ?

248ed766ecb673aec6ac9aaf90cd00b3 1

Trouver un logement adapté est un impératif pour toute personne souhaitant s’installer dans n’importe quelle ville de la France. Pour ce faire, on peut avoir recours à l’acquisition d’une résidence, à la location d’un appartement ou à une colocation. La colocation est une formule majoritairement plébiscitée par les jeunes travailleurs ou étudiants, n’ayant donc pas encore de personnes à charge, qui y trouvent un bon moyen de s’offrir un toit sans trop de tracas.

Dans une ville telle que Bordeaux qui rassemble une forte population, le marché locatif peut être très mouvementé, ce qui déteint sur les prix du loyer. Quel est le coût d’une colocation à Bordeaux ? Découvrons dans le présent article l’essentiel ainsi que les déterminants majeurs du loyer à Bordeaux.

Les déterminants du coût du loyer à Bordeaux

Plusieurs aspects sont pris en compte pour déterminer le coût d’un loyer dans la ville de Bordeaux.

La tension du marché locatif

Bordeaux est une ville classée parmi les zones tendues sur l’échiquier locatif en France. Cela veut dire qu’il existe un déséquilibre entre l’offre et la demande, la demande étant nettement supérieure à l’offre. Ainsi, les prix de loyers se retrouvent élevés. Ce phénomène est principalement dû au fait que Bordeaux est une ville où il fait bon vivre et où il est plaisant de travailler. La dynamique commerciale y est d’appoint avec des pôles d’emploi comme le Bassin à flot et le secteur Euratlantique.

Par ailleurs, la ville attire de plus en plus d’étudiants, des milliers par année, et cela ne peut que suivre une courbe ascendante à cause d’un développement substantiel du secteur universitaire. Quoi qu’il en soit, les jeunes travailleurs et étudiants affluant sur Bordeaux peuvent y trouver une solution logement de façon très abordable en demandant une colocation Chez Nestor.

Par une simple réservation en ligne, le paiement d’un premier loyer et d’une caution, ils peuvent intégrer sous 24 h une chambre d’un appartement déjà habité ou pas, par un colocataire. La recherche dans cette agence est simplifiée, rapide et le tout en ligne, pour plus de praticité.

La saison et son influence sur le prix

Le prix du loyer à Bordeaux est également fonction de la saison. Ce terme dénote de certaines circonstances ponctuelles couvrant une période donnée, plus ou moins longue, où les prix subissent des fluctuations ascendantes. Par exemple, lors des saisons touristiques et des vacances, certains visiteurs désirant passer un peu plus de temps dans la ville vont préférer procéder à la recherche de location ou colocation. Une telle saison de demandes fréquentes de logement sur une durée donnée peut rapidement augmenter les prix.

Les caractéristiques de la colocation

Dans une colocation, le type d’appartement n’a pas réellement un impact sur le prix du loyer. En effet, le loyer total de l’appartement avec un nombre donné de chambres est équitablement réparti entre les colocataires. Dans ce cas, nous parlons plus ici des avantages en termes de confort, d’espace et d’équipements qu’offre le logement. Chez Nestor par exemple, il est vrai que tous les logements sont systématiquement meublés et que vous n’avez que besoin de poser votre valise pour intégrer.

Toutefois, certains logements sont en formule premium et ont plus à offrir que d’autres. Le prix va naturellement avec. Mieux, au sein d’un même appartement, les pièces personnelles peuvent ne pas se valoir. Certaines chambres sont mieux équipées, plus spacieuses et il peut donc arriver qu’un colocataire paie un loyer différent de l’autre. L’essentiel est de mettre à votre disposition ce dont vous avez besoin pour bien vivre la colocation, tout en sachant, quel que soit le contexte, que la colocation reste l’un de vos meilleurs alliés pour faire de réelles économies.

L’emplacement du logement

Pour finir, comme dernier déterminant majeur affectant le prix du loyer à Bordeaux, nous avons l’emplacement du logement. À Bordeaux, nous avons différents pôles d’activités entrainant une plus grande concentration de personnes que dans d’autres parties de la ville. Nous avons entre autres le centre-ville, des pôles d’emploi dynamiques, des pôles commerciaux et des pôles universitaires. Évidemment, les demandeurs de locations veulent à tout prix être à proximité de leur lieu d’activité. Ainsi, dans ces zones de concentration, les loyers peuvent être un peu au-dessus de ceux retrouvés ailleurs pour les colocations.

Lire aussi: Conseils pour facilement louer l’appartement de ses rêves en région parisienne

Le coût moyen d’une colocation à Bordeaux


À Bordeaux, les coûts des locations ont subi d’énormes fluctuations dans le temps, ceci à un rythme ascendant. En effet, en dehors de tous les déterminants suscités, nous avons naturellement l’évolution des prix dans le temps, en accord avec l’inflation et la cherté de la vie. Par exemple, pouvez-vous vous imaginer que de 2016 à 2022, donc en l’espace de 6 ans, que le prix de location d’un studio en centre-ville soit passé de 566 euros à près de 800 euros ?  Il est évident que cette tendance doit être la norme pour tous les autres types de logements, et même des appartements partagés en colocation.

Aujourd’hui à Bordeaux, les prix d’une colocation peuvent varier de 550 euros à 850 euros toutes charges comprises, et ceci en fonction de tous les critères cités plus haut. De toutes les façons, la colocation reste la meilleure formule pour trouver un logement tout en déboursant moins dans une ville comme Bordeaux. À l’instar d’autres villes comme Paris, Montpellier, Marseille, Lyon où le monde de l’immobilier est soumis à de fortes tensions, la colocation prend de plus en plus d’ampleur à Bordeaux.

Évidemment, ce fort intérêt n’est pas seulement motivé par le coût abordable, mais également par la convivialité, les échanges et le brassage entre colocataires.

Lire aussi: Résidences secondaires : la France championne dans le domaine

4.4/5 - (31 votes)
Article précédentTermes clés à connaître avant de choisir votre logiciel de trading
Article suivantComment bien assurer votre entreprise ?