Matériel de sécurité en entreprise : comment bien s’équiper ?

securite en entreprise

Garantir la sécurité en entreprise fait partie des obligations majeures qui incombent aux dirigeants. Afin de répondre convenablement à cette exigence vis-à-vis de leurs employés et des usagers de leurs locaux, il est nécessaire de mettre en place un dispositif sécuritaire adéquat.

Cela passe notamment par l’acquisition du matériel et des équipements répondant aux spécificités des lieux et de l’activité. Voici un petit focus sur l’importance et la typologie des éléments nécessaires pour une bonne sécurité en entreprise.

Sécurité en entreprise : quels sont les différents types d’équipements de protection

En règle générale, on distingue deux principaux types d’équipements de protection en entreprise : les équipements de protection collective (EPC) et les équipements de protection individuelle (EPI).

Quels sont les équipements de protection collective EPC ?

Assurer la sécurité des salariés et du public ayant accès aux locaux d’une entreprise passe par diverses installations. Partie intégrante des structures professionnelles, ces installations sont réunies sous le terme d’équipements de protection collective (EPC).

Les principaux constituants de ces EPC sont les :

  • Les revêtements de sol antidérapants;
  • Le marquage au sol.

Ces éléments sont disponibles sur les sites spécialisés comme Seton.fr qui propose une large gamme de produits de sécurité, d’identification et de signalisation.

Équipements de protection individuelle EPI : qu’est-ce que c’est ?

Indissociables des EPC, les équipements de protection individuelle (EPI) sont complémentaires aux moyens techniques de sécurité en entreprise et sur les lieux accueillant du public. Ce sont des dispositifs ou moyens fournis par une entreprise dans le but de protéger individuellement ses employés les usagers sur les lieux de travail.

Il s’agit notamment des vêtements et accessoires de protection corporelle :

  • Vestes ;
  • Blouses ;
  • Blousons ;
  • Pantalons ;
  • Casques ;
  • Gants ;
  • Lunettes ;
  • Masques ;
  • Gilets de visibilité ;
  • Chaussures de sécurité, etc.

Quelles sont les différentes catégories d’EPI pour la sécurité en entreprise

Il n’existe pas de texte juridique présentant une liste exhaustive des EPI exigés en entreprise. Les choix idéaux en la matière sont donc déterminés essentiellement après une analyse des risques à couvrir.

A ce propos, les EPI sont classés essentiellement en trois catégories :

  • Classe I. Elle concerne les équipements de travail qui couvrent les risques mineurs (blessures chimiques, physiques ou mécaniques). Il s’agit par exemple des vêtements de pluie, des gants pour le jardinage et des lunettes de protection ;
  • Classe II. Ils protègent leurs utilisateurs contre les risques qui sont susceptibles d’affecter les parties vitales du corps ou d’occasionner des lésions irréversibles. C’est le cas des bouchons d’oreille, des casques, des bottes de protection, etc.
  • Classe III. Ces équipements de sécurité ont pour but de protéger contre les dangers mortels ou irréversibles. Sont classés ici, les gilets de sauvetage, les appareils de protection respiratoire ou encore les harnais anti-chute.

En dehors de cette catégorisation, le secteur d’activité et les parties du corps à couvrir et les besoins spécifiques identifiés sont également à prendre en compte.

Comment garantir le bon fonctionnement du matériel de sécurité en entreprise ?

L’utilisation convenable du matériel et des équipements de sécurité en entreprise est indispensable pour leur efficacité et leur durabilité. Dans la pratique, cela nécessite le respect strict de certaines règles et normes.

La certification CE

Elle est indispensable et doit être vérifiée avant toute acquisition ou utilisation des EPI.

L’entretien et le rangement du matériel de sécurité en entreprise

Acquérir du matériel et des équipements pour la sécurité des travailleurs, c’est bien. Mais pour assurer leur efficacité et leur longévité, la loi impose, à travers l’article R4323-95 du Code du travail de veiller à l’entretien et au bon rangement des EPI.

Divers contrôles, ainsi que des vérifications sont recommandés dans ce cadre.

La formation des usagers

Afin de réduire au maximum les risques et d’optimiser la sécurité des salariés, il est également indispensable de former ces derniers à la bonne utilisation des différents équipements de protection. Dans ce cadre, des programmes de formation sur mesure, ainsi que des mises à jour périodiques sont recommandés.

Lire aussi : Comment protéger efficacement votre entrepôt ?

4.3/5 - (10 votes)