Comment financer ses réparations auto ?

financer ses reparations auto 1

La voiture est un moyen de déplacement quasi indispensable au quotidien. Cependant, en cas de défaut d’entretien, d’usure d’une pièce ou encore suite à un accident, la facture pour les réparations peut vite grimper. Que faire alors quand on n’a pas les moyens de régler ces dépenses au comptant ? Comment financer ses réparations auto ?

Les aides financières pour financer ses réparations auto

Votre garagiste vient de vous communiquer un devis avec le prix embrayage ou celui d’une autre pièce et vous ne disposez pas fonds nécessaires pour payer ? Voici les différentes aides financières auxquelles vous pouvez postuler :

Une aide financière de la CAF

Pour financer ses réparations auto, il est possible de demander une aide financière à la CAF ou à Pôle emploi. Il s’agit d’une forme de crédit personnel à taux zéro réservée aux demandeurs d’emploi et aux personnes bénéficiant des allocations de la CAF. Cette aide peut être remboursée en petites mensualités suivant un échéancier souple.

Pour en bénéficier, la principale condition est de pouvoir démontrer que votre voiture est indispensable pour vous dans le cadre de votre recherche d’emploi.

Les prestations sociales

En fonction de votre situation sociale, vous pouvez bénéficier d’une aide pour financer les réparations de votre véhicule :

  • Le FASTT (Fonds d’Action Sociale du Travail Temporaire) propose aux intérimaires, des réparations à moindre coût ;
  • L’ARPE. L’Aide Personnalisée de Retour à l’Emploi (ARPE) est une aide départementale accordée aux personnes qui perçoivent le RSA. Elle peut être utilisée pour financer ses réparations auto, avec un montant maximum variant en fonction du département ;
  • L’aide du CGOS (Comité de Gestion des Œuvres Sociales) pour les agents de la fonction publique hospitalière qui traversent des difficultés financières.

Les garages associatifs, une solution pour réparer sa voiture à moindre coût

Présents sur l’ensemble du territoire français, les garages associatifs ne sont pas des aides à proprement parler. Ils représentent toutefois une alternative pratique pour faire des économies sur vos frais de réparations.

Dans ces garages, vous avez la possibilité de :

  • Faire réparer votre véhicule par un garagiste professionnel ;
  • Faire le grand entretien ou le petit entretien de votre véhicule ;
  • Réparer vous-même votre véhicule en utilisant les équipements disponibles ;
  • Suivre une formation pour vous occuper personnellement de l’entretien et de la réparation de votre véhicule.

Pour bénéficier de ces services, vous devez verser une cotisation annuelle dont le montant varie entre 10 et 150€.

Lire aussi: Crédit pour chômeur : tout savoir pour obtenir un prêt sans emploi

Le crédit personnel pour réparer votre voiture

Il est également possible de demander à sa banque un crédit auto pour financer ses réparations auto.

Afin de dénicher l’offre de crédit la plus avantageuse, servez-vous d’un comparateur en ligne. En seulement quelques clics, vous obtiendrez les offres qui correspondent le mieux à votre profil et vous pourrez faire votre choix. Le délai de déblocage des fonds varie d’un établissement bancaire à un autre, mais il n’excède généralement pas deux semaines.

Lire aussi : Assurance auto pour résilié : quelles sont les solutions possibles ?

4.7/5 - (16 votes)
Article précédentLes soudeuses de fibre optique les plus performantes
Article suivantFrais de tenue de compte : définition, frais et comment les éviter ?