Changer d’assurance emprunteur pour améliorer la rentabilité de son investissement

MERCER assurance emprunteur

Dans le cadre d’un investissement locatif, les acheteurs négocient avec ténacité le taux d’intérêt proposé par l’organisme prêteur. Mais ils n’accordent pas toujours une attention suffisante au coût de l’assurance emprunteur. Pourtant, trouver le contrat le plus attractif – sans compromis sur les garanties – participe aussi à la rentabilité du projet. Heureusement, il est possible d’en changer durant toute la durée de remboursement du prêt !

Assurance emprunteur : faites jouer la concurrence

Si l’assurance emprunteur est obligatoire pour obtenir un prêt immobilier, il est possible depuis 2010 et la loi Lagarde de choisir une assurance emprunteur différente de celle proposée par la banque. Pourtant peu de Français ont recours à la « délégation d’assurance » : 85 % du marché de l’assurance emprunteur est encore détenu par les banques.

Heureusement même une fois le prêt souscrit, il est possible de changer d’assurance emprunteur. Ce changement pourra intervenir à tout moment dans l’année qui suit la souscription, et ensuite chaque année à la date anniversaire du contrat.

Il peut donc être judicieux de solliciter quelques devis à différents assureurs, pour comparer les tarifs. Et payer chaque mois une cotisation inférieure. Ces quelques dizaines d’euros à verser en moins mensuellement, durant toute la durée du prêt, accroissent la rentabilité de votre investissement locatif.

Des garanties plus ou moins généreuses

Toute assurance emprunteur doit répondre à des exigences minimales : garantir le décès et l’invalidité des co-emprunteurs, et couvrir au moins 100 % du capital, réparti entre les co-emprunteurs. Mais un contrat plus ou moins protecteur peut être souscrit. Le délai de carence peut être plus ou moins long, les exclusions plus ou moins nombreuses, le taux d’invalidité activant les garanties plus ou moins haut…

Par ailleurs, les co-emprunteurs peuvent opter pour une quotité supérieure à 100 %. Ainsi, un couple empruntant ensemble peut choisir de se couvrir à hauteur de 100 % du capital chacun, soit une quotité totale de 200 %. En cas de décès d’un des conjoints, la totalité du capital restant dû sera pris en charge par l’assurance : le survivant n’aura plus rien à rembourser.

Bien sûr, plus les garanties sont généreuses, plus les cotisations d’assurance sont élevées. Mais les tarifs varient aussi fortement d’un assureur à l’autre !

Changer pour une assurance emprunteur moins chère

Généralement, l’assurance « standard » proposée par la banque sera plus coûteuse que le contrat personnalisé proposé par un assureur qui tiendra compte de votre âge ou de votre profession. La différence sera particulièrement marquée si vous êtes par exemple un couple de jeunes acquéreurs, avec une situation stable sans risque particulier. Les cotisations étant identiques durant toute la durée de remboursement – mais augmentant avec l’âge de l’assuré lors de la souscription – mieux vaut rechercher le contrat le plus avantageux au plus vite.

Votre banque devra accepter le changement d’assurance à condition que vous souscriviez des garanties identiques ou supérieures à celles du contrat initial. Si vous êtes en cours de recherche d’un financement, et que votre banque vous presse d’accepter l’assurance groupe, acceptez en souscrivant les garanties les plus basiques. Vous aurez ainsi moins de contrainte, ensuite, pour rechercher un contrat plus avantageux auprès d’un autre assureur.

Attention, si vous avez souscrit votre prêt il y a plus d’un, vous devrez respecter un préavis de 2 mois avant la date anniversaire du contrat.

Se faire conseiller et accompagner

Changer d’assurance emprunteur peut aussi avoir pour objectif de bénéficier de garanties plus protectrices – pour protéger votre avenir et celui de vos proches. Certains assurés souhaiteront ainsi sécuriser la construction d’un patrimoine destiné à leurs enfants avec un contrat qui prendra très vite le relais s’ils n’étaient plus en mesure de rembourser les échéances du prêt.

Chaque situation est particulière, et réfléchir aux garanties nécessaires puis comparer les devis de différents assureurs n’est pas toujours simple. N’hésitez pas à vous faire accompagner. Appelez par exemple les conseillers Mes Solutions MERCER, qui vous aideront à faire le point sur vos besoins, et vous proposeront un contrat adapté à votre situation et à vos exigences, et présentant le meilleur rapport garanties/prix.

Article précédentPrélèvement MENAFINANCE (Darty finance) : qu’est-ce que c’est ?
Article suivantChéquier portefeuille : qu’est-ce que c’est et comment le choisir ?