Actualité banque

Comment retrouver un paiement par carte bancaire ?

Comment retrouver un paiement par carte bancaire ?

Plus pratique que le chèque bancaire, la carte bancaire est désormais majoritairement utilisée pour tous les achats. Cependant, le libellé des opérations n’est pas toujours aisé à déchiffrer. Que faire en cas de doute sur un paiement carte ?

Récoltez les indices : le relevé de compte

Bien souvent, un simple coup d’oeil attentif au relevé de compte permet de lever le doute. Pour cela, rendez-vous sur votre accès internet sécurisé ou votre application mobile.
Il faut avant tout savoir qu’il y a une différence entre la date de l’acte d’achat et la date de prélèvement, voir même la date d’opération. En effet, la date de valeur sera celle liée au transfert des informations de paiement par le commerçant. Il n’est ainsi pas rare de constater une validation le lendemain.
Vous voilà mieux armé pour retrouver l’origine de votre paiement, même avec une date décalée.

Google est votre ami !

N’hésitez pas à taper le nom noté dans votre relevé de compte. Vous arriverez bien souvent sur des sites de type infogreffe. Cela permettra de retrouver le nom de l’enseigne commerciale liée à l’intitulé présent sur votre relevé de compte.

De plus, vous pourrez retrouver des messages de personnes ayant eu le même problème que vous. Comme pour les numéros inconnus en somme !

Via votre conseiller bancaire

Il est tout à fait possible de formuler votre demande auprès de votre conseiller bancaire. Attention cependant, les délais de recherche peuvent s’en retrouver allongés par apport aux deux techniques évoquées plus haut. Cela permettra cependant de disposer de plus d’informations précises comme par exemple :

  • La date et l’heure de paiement
  • Le nom complet et l’adresse administrative de l’enseigne
  • Parfois le nom de l’enseigne
  • Le numéro de la transaction

Tous ces renseignements seront bien utiles en cas de paiement frauduleux.

Que faire en cas de paiement frauduleux ?

Les paiements frauduleux effectués par carte bancaire sont plus réguliers que l’on pourrait le croire. Quand bien même vous n’effectuez jamais de paiement à distance. En effet, il est très facile de copier les numéros de votre carte ou d’en copier les informations de la bande magnétique. Ces systèmes d’arnaque se retrouvent bien souvent au sein des distributeurs de billets.

  • Opposez votre carte
  • Remplir un dossier de fraude
    Pour information, la loi française oblige les établissements bancaires à rembourser les achats par carte bancaire ayant pour origine un piratage de la carte, c’est-à-dire :

    • Dont le titulaire de la carte n’est pas l’instigateur
    • Les coordonnées de la carte bancaire ont été subtilisées pour effectuer des opérations de rachat et/ou retrait d’espèces

Les services payants proposés par votre banque vous proposant la prise en charge de votre sinistre carte ne font, au final, que raccourcir les délais de traitement, la prise en charge étant obligatoires, conformément aux articles L133-18 et suivants du Code Monétaire et Financier.

Attention, certaines banques, afin d’éviter les fraudes de la part des clients exigent un dépôt de plainte à fournir au dossier.

Les délais

Il est important de noter que la loi prévoit un délai maximum pour faire opposition à un délai frauduleux. Celui-ci est de :

  • 70 jours pour un paiement vers un organisme situé hors de l’Espace Economique Européen
  • 13 mois pour un paiement effectué au sein de l’Espace Economique Européen

Quelques précautions à prendre pour éviter les fraudes de carte bancaire

  • Ne conserver jamais votre code de carte bancaire en même temps que votre carte bancaire.
  • Ne communiquez jamais vos coordonnées de carte par téléphone.
  • Lors de votre achat, vérifiez bien le niveau de sécurité du site internet (cadenas dans l’adresse url du site au moment du paiement + adresse commençant par https)
  • Conservez toujours une copie de la confirmation de paiement : ticket de carte bancaire, mail de confirmation
  • Privilégiez les sites internet ayant un partenariat avec des systèmes d’authentification renforcée type 3D Secure ou encore Paypal.

Peut-on s’opposer à un débit autorisé ?

La situation d’opposition à un débit autorisé est toujours délicate. En effet, il faut être en mesure de prouver que vous aviez autorisé une opération bien précise mais que celle débitée de votre compte est différente car le montant initial n’a pas été précisément indiqué ou était différent

Cela peut par exemple être le cas avec un paiement a priori unique qui se transforme en réalité par un abonnement récurrent.

Le conseil d’Ilbi.org

En cas de doute sur la correspondance d’une opération, la première chose à faire est de ressortir l’ensemble de ses tickets de carte bancaire. L’idéal est de les avoir conserver avec le ticket de caisse détaillant le paiement carte. Cela vous permettra ainsi de vérifier la concordance entre le nom commercial de l’enseigne et son nom plus administratif.
Attention cependant : les tickets sont désormais imprimés via des imprimantes lasers et non pas à jet d’encre. Évitez donc de les conserver dans votre voiture où la température monte très vite, sous réserve de les voir s’effacer très vite.
Même conseil pour les tickets de dûs et ticket d’avoir …

A propos de l'auteur

Karine Girardin

Karine Girardin

Après 12 ans dans la banque en tant que conseiller financier (dont 6 ans en tant que conseillère spécialisée en financement habitat), j'ai souhaité partagé mes connaissances au plus grand nombre. C'est ainsi que j'exerce, depuis fin 2018 en tant que rédactrice web freelance.