Pourquoi et comment acquérir un bien immobilier à Berlin ?

0
80
pourquoi-et-comment-acquerir-un-bien-immobilier-a-berlin

Depuis une quinzaine d’années, Berlin connaît une croissance exponentielle à tous les niveaux, d’autant que l’accès aux financements pour l’immobilier reste abordable. Toutefois, la pénurie du logement persiste, faute de l’immigration incessante. Afin de tourner cette situation en votre faveur, découvrez ici toutes les étapes pour acquérir légalement d’un bien immobilier.

Pourquoi acheter un bien immobilier à Berlin ?

Plusieurs raisons favorisent l’investissement immobilier à Berlin. Malgré la forte attractivité de l’Allemagne, les appartements berlinois sont environ trois fois moins chers qu’à Paris. Cette affluence impacte positivement le marché immobilier dans le sens où le prix de revente des biens ne peut qu’augmenter au fil des années.

Ainsi, dix ans plus tard, revendre votre appartement à Berlin deviendra financièrement intéressant. À condition d’y habiter pendant au moins 2 ans, vous pouvez le mettre en location et profiter d’une exonération d’impôts sur la plus-value ​​après 10 ans.

Par ailleurs, il est souhaitable d’acheter un appartement à Berlin que d’en être locataire. En réalité, la législation allemande n’empêche pas un nouveau propriétaire de hausser le loyer, voire le doubler. Alors, sous peine de perdre votre vie sociale, il s’impose à vous de rechercher un autre appartement au nouveau prix du marché.

Comment se préparer à un achat immobilier ?

Bien avant de consulter des annonces immobilières à Berlin, il vous faut estimer votre capacité de financement, c’est-à-dire votre budget. En effet, il est assez simple d’obtenir un prêt bancaire immobilier en Allemagne. Les taux d’intérêt sont bas et les emprunts à long terme restent intéressants. Notez que dans certains cas, vous pouvez également prépayer gratuitement.

Une fois cette étape passée, recherchez ensuite la propriété qui vous convient à Berlin. Pour ce faire, comparez plusieurs options afin de mieux comprendre vos possibilités d’achat sur le marché. Néanmoins, prenez en compte la position géographique, le voisinage, le propriétaire, les frais de la copropriété, l’électricité, l’arrivée d’eau, la luminosité et l’isolation thermique.

Évidemment, des éléments tels qu’une station de recharge électrique, une cave, un ascenseur, un système de sécurité ainsi qu’un parking augmentent le prix d’achat.

Lire aussi : Immobilier à Valence dans la Drôme : pourquoi s’y installer ?

Comment réserver son bien immobilier

Une fois le choix fait, il est grand temps de contacter par écrit l’agent responsable du bien pour faire une offre officielle. Dès lors où un accord sur le prix de vente de la propriété est fixé, la prochaine étape consiste à signer un avant-contrat. Ce dernier se compose d’un compromis de vente et d’une promesse de vente. C’est en réalité un contrat préliminaire assurant la vente et la conservation du bien.

Attention ! Avant de faire une offre quelconque au vendeur, exigez :

  • Un aperçu du budget de l’immeuble ;
  • Le document officiel de division de la propriété ;
  • Une évaluation de la consommation énergétique du bien ;
  • Un plan détaillé.

Idéalement, soumettez ces documents à votre avocat pour une étude minutieuse. Il est en effet mieux placé pour vous aider à opérer un choix judicieux.

Qu’en est-il de la procédure d’acquisition d’un bien immobilier ?

Dans un premier temps, il convient de soumettre à l’appréciation de votre avocat, un contrat de vente préalablement établi par un notaire. En effet, celui-ci est en charge de réunir les actes d’achat et de vente, d’en vérifier l’authenticité et de rédiger le contrat de vente. Il enregistre également la vente et l’inscrit dans le registre public.

Ainsi, après l’acquittement du paiement du vendeur, du notaire ainsi que de l’agent immobilier, vous entrez en procession des clés de votre nouvelle propriété.

Que retenir de la fiscalité à Berlin ?

Lors de la transaction immobilière, l’acheteur doit payer les frais accessoires s’élevant à environ 15 % du prix de la vente du bien. Il se répartit entre :

  • Les frais du notaire public ;
  • Les droits d’enregistrement ;
  • Les frais d’inscription du transfert de propriété dans le livre foncier ;
  • Les frais d’agence immobilière.

En gros, la procédure d’achat d’un bien immobilier passe par un agent, un notaire, un expert-comptable, un avocat et le syndicat de copropriété. Cela met du temps certes, mais autant se rassurer de la qualité de la propriété avant son achat formel. First Citiz Berlin, une agence spécialiste à Berlin, peut réellement vous permettre d’être le premier à visiter un bien dans un marché immobilier aussi compétitif.

Lire aussi : Comment éviter la saisie immobilière ?