Travaux de copropriété : des solutions pour faire des économies toute l’année !

0
66

Vous avez beau chauffer en continu l’intérieur de votre appartement, les températures ne se stabilisent pas et la facture d’électricité ne fait qu’augmenter ? Alors il est possible que les parties communes de votre copropriété ne soient pas bien isolées. Mais comment faire demander à réaliser des travaux ? Ici, on vous dévoile les démarches et les méthodes qui peuvent faire économiser tous les copropriétaires ! 

Réaliser des travaux dans les parties communes 

Si vous vous avez constaté que la façade de votre immeuble commence à se détériorer et que l’isolement n’est plus aussi efficace, alors il est peut-être temps d’en souffler un mot au syndic. Car pour faire réaliser les travaux dans les parties communes, il faudra les faire voter par l’ensemble des copropriétaires lors d’une assemblée générale. De cette manière, une prise de décision sera réalisée au regard des travaux à faire.

Les différents travaux d’isolation

Afin d’aider les copropriétés à réaliser les travaux d’isolement, l’État a débloqué, depuis 2005, une prime appelée le certificat d’économie d’énergie. L’objectif est de limiter au maximum les dépenses énergétiques des logements en France. Bien que cette actualité ne soit pas encore entendue de tous, voici la liste des travaux de rénovation concernée par cette prime.

Le calorifugeage

Le calorifugeage permet l’isolation des canalisations d’eau et de chauffage. Lorsqu’une canalisation se trouve dans une zone non chauffée, le risque de déperdition de chaleur est important. Grâce à l’isolation de ces canalisations, vous pourriez économiser jusqu’à 15 % sur la facture de chauffage.

L’isolation des sous-plancher

Cette isolation est réalisée par flocage. La projection par laine minérale permet d’éviter les pertes de chaleur par les sous-sols. Elle permet également de faire 10 % d’économie sur la facture de chauffage, ce qui n’est pas négligeable ! 

Le relamping

Le relamping consiste à remplacer les sources lumineuses, obsolètes et énergivores, situées dans les parties communes. Le technicien viendra remplacer les ampoules classiques par des luminaires à LED, plus performantes et durables. Quant à l’économie, elles réduisent la facture jusqu’à 90 %.

L’isolation des combles

Un bon isolement des combles est primordial pour limiter la perte de chaleur. Grâce à un processus de soufflage, la laine de verre va être déposée sous forme de flocons afin d’isoler complètement les combles perdus. De cette manière, vous pouvez économiser jusqu’à 30 % sur la facture de chauffage.

L’isolation thermique des murs extérieurs

L’isolement thermique des murs extérieurs permet d’éviter les ponts thermiques et assure la totale étanchéité des murs. Une première couche d’isolant est plaqué sur la façade, suivie d’une couche d’enduit et d’un revêtement définitif. Une fois de plus, cette pratique vous fera économiser 30 %.

L’étanchéité et l’isolation du toit-terrasse

Enfin, en réalisant l’isolation des toits-terrasses de la copropriété, vous assurez l’isolation thermique ainsi que sa durée de vie. En plaçant l’isolant directement sur la membrane d’étanchéité déjà existante, vous économiserez jusqu’à 20 % sur la facture de chauffage. 

Bien que tous ces travaux nécessitent une coordination rigoureuse de votre syndic ou du conseil syndical, l’impact économique sur la durée peut considérablement réduire les dépenses totales de la copropriété. De plus, toutes ces rénovations sont encouragées par le certificat d’économie d’énergie. Il serait donc dommage de ne pas en bénéficier !