Actualité crédit

Est-il possible de renégocier un rachat de crédit ?

Est-il possible de renégocier un rachat de crédit ?

Vous souhaitez renégocier votre rachat de crédit ? Cela est possible, mais vous devez au préalable remplir certaines exigences. Nous vous expliquons tout dans cet article.

Avant tout, rappelons ce qu’est un rachat de crédit

Le rachat de crédit est une opération de crédit qui consiste en le fait de regrouper l’ensemble de vos crédits en cours, cela afin de mettre en place une seule échéance de remboursement.  Vous ne remboursez donc plus qu’un seul prêt. Le montant des mensualités s’avère amoindri mais leur nombre augmente. Le regroupement de crédit implique la plupart du temps un changement de banque. Le nouvel établissement bancaire rachète ainsi les prêts à regrouper et les rembourse à votre place. Puis, vous souscrivez un nouveau crédit unique à des conditions plus avantageuses.

Pourquoi vouloir renégocier son rachat de crédit ?

L’intérêt premier du rachat de crédit est de minimiser votre taux d’endettement. Cela permet ainsi de retrouver une situation financière équilibrée. Chaque année, de nombreux ménages déclarent voir leurs mensualités diminuer de plus de 60% grâce au rachat de crédit.

Toutefois, certains souscripteurs ont parfois du mal à gérer l’« après rachat de crédit », et finissent par retomber dans une situation de surendettement. En effet, même si le rachat de crédit constitue souvent un bon remède pour rééquilibrer son budget, prenez garde à ne pas user de cette solution pour doper votre capacité d’emprunt, afin de pouvoir emprunter à nouveau de façon répétée, sans prendre en compte votre budget réel.

Après un regroupement de prêts, de nombreux souscripteurs commettent à nouveau les mêmes erreurs de gestion financière, et souhaitent ensuite procéder à la renégociation de leur rachat de crédit, afin de réduire leurs mensualités.

Par ailleurs, il existe aussi des personnes qui envisagent de renégocier leur rachat de crédit simplement pour bénéficier de la baisse des taux d’intérêt.

Quoi qu’il en soit, la renégociation d’un rachat de prêt est soumise à certaines conditions.

La renégociation d’un rachat de crédit : les conditions

Renégocier son rachat de crédit revient à réaliser un nouveau regroupement de crédits. C’est pourquoi, pour de nombreux souscripteurs, cette opération présente certaines difficultés. En effet, quelles que soient les raisons pour lesquelles vous souhaitez renégocier votre rachat de prêt, votre demande devra respecter certaines conditions. Dans le cas contraire, elle aura très peu de chances d’aboutir.

Lire aussi :  Peut-on faire un prêt après un rachat de crédit ?

Le délai à respecter entre le rachat de crédit et sa renégociation

La législation en vigueur n’impose aucun délai pour souscrire une seconde fois un regroupement de crédits. Cependant, les exigences d’un établissement bancaire diffèrent de l’un à l’autre. Une banque peut ainsi accepter de restructurer un crédit racheté dans les plus courts délais, tandis que d’autres peuvent imposer un délai d’1 à 3 ans. Et quand bien même l’établissement bancaire ne vous impose aucun délai, il est important de garder à l’esprit que le rachat de crédit génère des frais non négligeables à la charge du demandeur.

C’est pour cette raison que nous vous conseillons d’engager cette renégociation uniquement si elle est réellement justifiée.

Des critères d’obtention similaires au premier rachat de crédit

Sachez que le fait que la banque ait accepté votre demande de rachat de crédit n’aidera en rien lors de sa renégociation. Au contraire, en général les banques n’apprécient guère d’accorder un second rachat de crédit pour une même personne. Cela signifie pour elles que le souscripteur a réitéré les mêmes erreurs dans la gestion de ses finances. Ainsi, pour obtenir un second regroupement de crédits, le souscripteur devra remplir exactement les mêmes critères d’obtention que pour le précédent. Vous devrez notamment justifier des mêmes revenus que lors de la première requête et avoir une situation professionnelle stable (Être en contrat CDI ou justifier d’au moins 3 ans d’ancienneté dans votre activité si vous êtes non-salarié).

Les pièces justificatives à fournir

Les pièces justificatives à fournir seront ainsi généralement identiques à celles demandées lors d’un premier rachat de crédit :

  • Un justificatif d’identité (copie de la carte nationale d’identité ou passeport de l’emprunteur) ;
  • Un justificatif de domicile datant de moins de trois mois (facture d’eau, électricité, téléphone…) ;
  • Les justificatifs de vos prêts, c’est-à-dire l’ensemble des contrats de prêts avec les conditions générales des crédits ;
  • Des justificatifs de revenus, c’est-à-dire votre dernier bulletin de salaire si vous êtes salarié avec une copie de votre dernier avis d’imposition ;
  • Des justificatifs de logement, c’est-à-dire les trois dernières quittances de loyer si vous êtes locataire, ou votre acte de propriété (ou acte d’achat) si vous êtes propriétaire de votre logement.
Lire aussi :  Est-il possible de faire un 2ème rachat de crédit ?

Éviter les incidents bancaires

Comme vu précédemment, les banques se montrent souvent assez frileuses à l’idée d’accorder un second rachat de crédit à un souscripteur. Si, de surcroît, vous avez rencontré des incidents bancaires au cours des trois derniers mois précédent la renégociation, vous serez alors considéré comme un client à risque. Et cela risque sans doute de compromettre votre nouvelle requête. D’autant plus si vous avez été fiché en Banque de France. Il s’agit indéniablement d’un fait rédhibitoire pour obtenir un rachat de crédit auprès des banques.

A préciser : lorsque l’on parle d’incidents bancaires, il peut par exemple s’agir d’un rejet de prélèvement, un chèque rejeté ou un dépassement de découvert autorisé.

Faire appel à un intermédiaire en rachat de crédit

Pour renégocier votre rachat de crédit, il peut s’avérer opportun de faire appel à un intermédiaire spécialiste du regroupement de crédit, autrement appelé « courtier en rachat de crédit ». Grâce à son excellente connaissance du marché, il se chargera de défendre votre requête auprès des organismes de crédit et ainsi faire augmenter vos chances d’obtenir la baisse des taux d’intérêt.

En somme, faire appel à un courtier facilitera grandement la renégociation de votre rachat de crédit.

Comment bien choisir son courtier en rachat de crédit ?

Pour bien choisir votre courtier, il est avant tout primordial de vérifier son inscription à l’Orias. Il s’agit du registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance.

Ensuite, n’hésitez pas à demander d’autres renseignements sur le courtier à propos de son ancienneté, ou en vous tournant vers les avis d’autres clients. Enfin, sa réactivité lors de vos échanges ainsi que son professionnalisme sont des critères révélateurs qui pourront vous aider à faire votre choix.

A propos de l'auteur

Anais Peresson

Anais Peresson

Je m’appelle Anaïs et suis titulaire d’une Maîtrise de Droit Economique et des Affaires. J’ai l’habitude de traiter de multiples sujets, des plus légers aux plus complexes, particulièrement dans les domaines du Droit et de la Finance.