Quel pays utilise la monnaie Bitcoin ?

0
278
pays utilise monnaie bitcoin

Parmi les nombreuses cryptomonnaies, le Bitcoin est la référence. Lancée en 2009, ce cryptoactif a constitué une véritable révolution sur le marché financier. Elle est aujourd’hui considérée comme un excellent investissement pour de nombreux acteurs sur les marchés financiers. En 2019, sa capitalisation boursière était évaluée à 150 milliards de dollars US. Malgré l’engouement grandissant et incontestable des investisseurs pour cette cryptomonnaie, les états restent peu nombreux à y accorder une véritable attention, à légiférer sur le sujet et à structurer son utilisation. Quels sont donc les pays qui utilisent le Bitcoin ?

Les pays développés sont en tête de liste

Les pays développés du nord restent les plus ouverts au concept du Bitcoin. C’est le cas des États-Unis, du Canada, du Royaume-Uni ou encore de la Suède auprès desquels les transactions enregistrées sur la cryptomonnaies sont les plus importantes. À titre d’exemple, les États-Unis disposent du plus grand nombre de distributeurs de Bitcoins, un peu moins de 5000, sur son territoire. Le Canada est en seconde place avec 681 distributeurs de cryptomonnaies contre 282 pour le Royaume-Uni.

Le Bitcoin est aussi très présent sur le marché japonais, le pays du soleil levant étant le premier état à avoir reconnu officiellement le Bitcoin comme une véritable monnaie avec lequel il est possible d’acheter des produits sur le marché. En Suède, la cryptomonnaie peut légalement être échangée en bourse alors que la France étudie l’établissement d’une règlementation et d’une fiscalité adaptée aux cryptomonnaies et aux blockchains. Les riches pays du Moyen-Orient ne sont pas en reste. Au Bahreïn, la fiscalité se veut plus avantageuse vis-à-vis du Bitcoin alors qu’aux Émirats Arabes unis et en Arabie Saoudite, la cryptomonnaie est considérée comme une alternative idéale à leurs économies dépendantes du pétrole.

pays utilise monnaie bitcoin avis

Le Bitcoin interdit en Chine

Bien que de plus en plus de pays envisagent une utilisation règlementaire du Bitcoin, d’autres s’en sont tout simplement détournés. C’est le cas de la Chine où la cryptomonnaie est interdite. Toutefois, le gouvernement de Pékin est en cours de développer sa propre cryptomonnaie. Le Venezuela, où le Bitcoin connaît une popularité grandissante, a déjà mis en place sa propre cryptomonnaie dont la valeur est basée sur celle du baril de pétrole pour compenser la perte de confiance en sa devise locale par les marchés financiers.

D’une manière générale, vous pouvez acheter du Bitcoin partout à moins qu’une loi interdise son usage dans un pays. L’accessibilité de la cryptomonnaie dépendra ensuite de l’ouverture du pays vis-à-vis de celle-ci. Certains pays mettent en place de véritables infrastructures pour améliorer son accessibilité alors que d’autres restent indifférentes sans pour autant interdire son usage. C’est principalement le cas de pays africains. L’absence de règlementation dans ces pays n’empêche pas les investisseurs d’accéder aux Bitcoins à travers, principalement, des services mobiles non bancarisés.

pays utilise monnaie bitcoin conseils

Un investissement pour se protéger de l’instabilité du marché financier

L’engouement des investisseurs vis-à-vis du Bitcoin est, en partie, encouragé par l’instabilité manifeste des marchés financiers traditionnels. Selon plusieurs études, certains facteurs comme le Brexit ou encore l’élection de Donald Trump au pouvoir aux États-Unis contribuent à ébranler les marchés financiers et à amplifier les incertitudes. Les investisseurs des pays développés trouvent alors dans le Bitcoin une valeur plus sûre qui les protège des fluctuations incertaines du marché. Il en est de même pour les pays en crise ou fragiles économiquement. Le Bitcoin constitue alors un moyen de protéger les actifs des inflations et des déflations de leurs monnaies. Cela explique la présence grandissante du Bitcoin auprès de pays comme la Russie.

La valeur du Bitcoin est, pourtant, également exposée à des fluctuations comme vous pourriez le constater dans cet article. Par contre, son prix est de plus en plus stable au fil des années. Il constitue donc un investissement de plus en plus sûr avec sa valeur de moins en moins volatile avec le temps. Sa valeur est d’ailleurs appelée à augmenter dans la mesure où il est programmé de mettre en circulation une quantité limitée à 21 millions de Bitcoins d’ici 2140. Tous les quatre ans, le nombre de Bitcoins émis dans chaque nouveau bloc est d’ailleurs divisé par deux. De plus en plus de pays seront donc amenés à autoriser et à règlementer l’usage de Bitcoin à l’avenir.