LLD moto ou scooter : le guide complet pour bien se lancer

lld moto ou scooter

Si au départ, l’offre en matière de location longue durée (LLD) se rapportait principalement aux véhicules comme les utilitaires et les voitures de tourisme, elle porte désormais aussi sur les deux-roues.

En effet, la LLD de moto et de scooter séduit de plus en plus de motards en France. Et tout comme la location de voiture, cette formule d’acquisition possède ses particularités et ses avantages, qu’il est important de bien connaître avant de se lancer. On vous en parle plus en détail dans ce guide.

LLD moto et scooter : même principe que pour la LLD auto ?

Comme son nom l’indique, la location longue durée consiste à prendre en louage, généralement par le biais d’un contrat de location, un bien ou un objet sur le moyen ou long terme. Lorsque ce dernier est un moyen de transport, en particulier une moto ou un scooter, le motocycliste a la possibilité de le louer sur une durée moyenne comprise le plus souvent entre 1 et 5 ans.

Ainsi, dans le fond, le principe de location reste le même, quel que soit le véhicule qui fait l’objet du louage. Cela va donc sans dire que le motard peut, s’il le souhaite, s’engager pour la location d’un nouveau véhicule dès lors que son premier contrat arrive à échéance.

Mais attention ! il est important de noter qu’il ne peut en aucun cas se lancer dans une procédure d’achat de la moto dont le contrat a expiré. Pour ceux qui l’ignorent, cette possibilité d’achat ne s’applique qu’aux offres de LOA, c’est-à-dire de location avec option d’achat ; ce qui n’est pas le cas ici.

C’est d’ailleurs pour prévenir toute déception qu’il est généralement conseillé aux personnes qui envisagent de louer une moto sur le moyen ou long terme, de bien murir leur réflexion, en étudiant notamment la possibilité d’une éventuelle acquisition de l’engin, avant de se lancer.

Combien faut-il prévoir pour une location longue durée de moto ?

La LLD moto ou scooter implique naturellement le paiement d’une redevance. Cette dernière doit être versée au bailleur selon la périodicité convenue dans le contrat de location. Cependant, dans la plupart des cas, le versement se fait au quotidien.

En ce qui concerne le coût de louage de la moto, celui-ci est toujours précisé au motocycliste avant la signature du contrat. Il diffère habituellement d’un contrat à un autre en fonction d’un certain nombre de critères. Il s’agit notamment de :

  • La marque de la moto ou du scooter ;
  • Le modèle ;
  • La valeur intrinsèque de la moto ;
  • La limite de kilométrage autorisée.

Pour s’assurer de profiter d’une location de longue durée de scooter au meilleur prix, il est recommandé de comparer entre eux les tarifs des agences de location scooters et motos de sa région. Pour aller plus vite dans sa quête, il est possible d’effectuer des recherches en ligne, en ciblant principalement les services de location de deux-roues qui se trouvent à proximité de son logement.

lld moto ou scooter 2

Quels sont les avantages d’une LLD moto ?

Si la LLD de scooter ou de moto séduit un nombre sans cesse croissant d’utilisateurs, c’est avant tout parce qu’elle présente plusieurs avantages.

La Location de longue durée pour moto, pour une meilleure gestion de son budget

La LLD de moto ou de scooter peut être avantageuse pour les personnes ayant un budget de déplacement limité. En effet, elle permet non seulement d’atténuer les dépenses relatives aux déplacements quotidiens, mais aussi, plus globalement, d’optimiser la gestion de son budget.

Il faut d’ailleurs noter que, contrairement à un crédit moto, aucun apport initial n’est exigé pour une location de moto sur une longue durée. Du coup, si vous envisagiez de faire un prêt moto et que vous avez déjà mobilisé un apport personnel, vous pouvez utiliser cette somme pour régler d’autres dépenses ponctuelles ou incompressibles, tout en réalisant au passage quelques économies.

Pour profiter de services supplémentaires

Outre les économies qu’elle permet de réaliser sur les frais de transport, la LLD de deux-roues est aussi l’occasion idéale pour le motard, de profiter de plusieurs services supplémentaires. En effet, suivant l’agence de location moto qui fournit ce service, ce dernier peut bénéficier d’une prise en charge partielle ou totale de l’entretien ou encore d’un contrat d’assurance moto ou scooter.

Il est toutefois important de souligner que le niveau de protection offert varie très souvent d’un prestataire à l’autre. C’est pour cette raison qu’il est important de toujours s’assurer que l’engin loué est bel et bien couvert par une assurance en cas de vol ou d’accident susceptible d’entraîner sa destruction ou son immobilisation totale.

Lire aussi : Peut-on assurer légalement un scooter sans BSR ?

Quels sont les inconvénients d’une Location de longue durée de moto ?

La Location de moto sur le long terme n’a malheureusement pas que des avantages. En effet, elle présente aussi quelques inconvénients.

Le kilométrage limité

Le premier et principal est la nécessité de respecter le kilométrage maximal mentionné dans le contrat de location. C’est en effet, l’une des conditions que beaucoup de locataires de moto ont du mal à respecter sur le long terme. Malheureusement, en cas de dérogation à cette règle, les services de location de moto appliquent, en fonction du kilométrage supplémentaire effectué, des formules tarifaires spécifiques.

Les frais de réparation

Comme cela est stipulé dans tout contrat de LLD moto, le locataire du scooter ou de la moto est tenu de rendre le deux-roues en bon état. Ce qui est loin d’être toujours évident. En cas de dégradation ou de casse constatée, les frais facturés peuvent être très élevés.

Un contrat difficile à rompre avant son terme

En plus de ces inconvénients, il faut également relever l’impossibilité, dans de nombreux cas, de procéder à une rupture anticipée du contrat LLD pour scooter et à la résiliation de l’assurance moto liée. Une fois le contrat signé, le paiement des redevances reste généralement exigible durant toute la période convenue.

Quelles précautions prendre avant de souscrire à une LLD moto ou scooter ?

Avant de souscrire à une location longue durée scooter ou moto, il faut garder à l’esprit quelques principes de base. Avant tout, sachez que les rayures et les dommages matériels subis par la moto sont à votre charge durant la période de location. De plus, sachez qu’il est interdit de customiser la moto louée ou d’y apporter une quelconque modification.

Au-delà de ces principes, il est primordial de choisir une agence de location de deux-roues parfaitement compatible avec ses besoins et ses attentes. Avant de prendre une décision, renseignez-vous toujours sur les conditions de souscription, vos droits ainsi que vos obligations.

Lire aussi : Tout savoir sur l’assurance pour quad

4.8/5 - (37 votes)