Crédit pour une personne au RSA : quelles sont les solutions envisageables ?

credit pour une personne au rsa 1

À l’instar des salariés et des autres personnes possédant une source de revenus stable, celles en situation de précarité sociale ou sans emploi ont également des besoins de trésorerie et des projets à réaliser.

Malheureusement, dans la majorité des cas, le RSA ou Revenu de Solidarité Active auquel elles peuvent prétendre ne suffit pas à financer lesdits projets. Leur seule solution reste alors le recours au crédit.

La bonne nouvelle, c’est que même si l’accès au crédit pour une personne au RSA peut paraître complexe, diverses solutions sont envisageables. Les détails dans cet article.

Le RSA : Qu’est-ce que c’est ?

Le Revenu de Solidarité Active (RSA) est une prestation sociale. Initié en France en 2007, il a pour but d’améliorer la situation financière des personnes se trouvant dans un état de précarité sociale grâce à l’attribution mensuelle de revenus minimums.

Versées par la Caisse d’Allocations Familiales (CAF), ces mensualités permettent aux bénéficiaires d’assurer certaines dépenses quotidiennes en attendant de trouver un emploi convenablement rémunéré. Précisons qu’en échange du RSA qu’ils reçoivent, les bénéficiaires s’engagent généralement soit à chercher activement un travail, soit à élaborer un projet professionnel.

Crédit pour une personne au RSA : c’est possible ?

Voilà une question que la plupart des bénéficiaires de minimas sociaux se posent. Mais, même sans en connaître la réponse, tous savent sûrement combien il est difficile de contracter un prêt personnel auprès des établissements bancaires lorsqu’on est considéré comme un profil à risque.

En effet, estimant que les revenus mensuels des personnes bénéficiant du RSA sont trop faibles, et dans la crainte d’un surendettement, les banques dites « traditionnelles » préfèrent généralement ne pas leur accorder de prêts.

Cependant, d’autres solutions existent et peuvent permettre aux personnes en situation de précarité sociale de trouver un crédit. Cela quand bien même leurs ressources financières se limiteraient principalement au Revenu de Solidarité active.

Mais avant de se lancer dans cette quête, il peut être avantageux pour l’emprunteur aux revenus limités, de constituer un dossier et un tableau d’amortissement parfaitement ficelés. Cela ne pourra que l’aider à dénicher plus rapidement le crédit dont il a besoin.

Lire aussi: Ymanci, le courtier multi-spécialiste du financement

Quelles sont les solutions alternatives au crédit pour une personne au RSA ?

Plusieurs solutions alternatives s’offrent à l’emprunteur au RSA qui, en raison de la faiblesse de ses ressources financières, ne peut envisager un crédit personnel auprès de sa banque. Dans leur ensemble, ces solutions sont proposées par des organismes de crédit pour personnes en difficulté financière.

Crédit pour personne au RSA : le microcrédit personnel

L’emprunteur qui ne dispose que du Revenu de Solidarité active peut solliciter un microcrédit personnel. Il peut se servir de ce prêt pour financer l’achat d’un bien ou d’un service. Dans tous les cas, il est possible que cet emprunt améliore la situation professionnelle de la personne qui en bénéficie.

Le plus souvent, le montant du microcrédit personnel est compris entre 300 euros et 5 000 euros, avec un taux d’intérêt qui oscille entre 1,5 et 4 %. Sa durée de remboursement, quant à elle, varie généralement d’un semestre (6 mois) à 4 ans. Mais dans certains cas, elle peut être prolongée jusqu’à 5 ans.

credit pour une personne au rsa

Les crédits de la CAF

La CAF ou Caisse d’Allocations familiales propose plusieurs types de crédit pour personne du RSA. Au nombre de ceux-ci, nous pouvons notamment citer le prêt d’honneur et le crédit sans justificatif.

Le prêt d’honneur de la CAF

Grâce à ce crédit à taux zéro, toute personne ayant des ressources financières limitées peut, par exemple, financer l’achat d’une voiture d’occasion dans le but de favoriser son insertion professionnelle.

Ce prêt peut également aider l’emprunteur à faire face aux difficultés financières liées, par exemple, à un divorce ou à une séparation. Selon la situation à laquelle il est confronté, le montant accordé par l’organisme de crédit peut aller jusqu’à 3 500 euros.

Le crédit sans justificatif de la CAF

Les personnes bénéficiant du RSA peuvent aussi recourir à un crédit sans justificatif de revenus au moment d’équiper leur logement. Malheureusement, ce type de prêt ne dépasse pas les 900 euros. Le montant des mensualités de remboursement est alors de 15 euros.

Lire aussi : Crédit sans justificatif : avantages et conditions d’obtention

Le prêt d’accession sociale

Le PAS, le Prêt d’Accession Sociale est un crédit immobilier à taux très préférentiel qui permet au bénéficiaire de réaliser des économies significatives sur les frais notariaux.

Les aides de Pôle Emploi

Pôle Emploi propose plusieurs subventions que les bénéficiaires n’ont pas l’obligation de rembourser. Il s’agit principalement de :

  • l’aide à la garde d’enfant pour parent isolé ;
  • l’aide individuelle à la formation ;
  • l’aide à la mobilité.

Le recours à un coemprunteur

Les particuliers ayant des difficultés à décrocher un prêt personnel au RSA peuvent également faire appel à un coemprunteur afin de compenser leurs conditions de ressources financières limitées. Ce dernier peut être un parent, un membre de la famille, un conjoint ou encore une personne de confiance (un ami proche par exemple). C’est ce qu’on appelle communément la caution solidaire.

Le prêt personnel entre particuliers

Contrairement à ce que d’aucuns peuvent penser, le prêt personnel entre particuliers n’entre pas dans la catégorie des solutions de crédit à vocation sociale.

En réalité, cette somme d’argent provient habituellement soit d’un investisseur particulier, soit d’un professionnel. Mais, quelle que soit son origine, elle n’empêche pas la personne aux ressources financières trop faibles qui la reçoit de s’en servir pour financer ses projets.

Il faut noter que le prêt personnel entre particuliers peut être une alternative intéressante pour les emprunteurs au RSA qui ne sont pas éligibles au microcrédit personnel. Cependant, il est important de bien réfléchir à l’engagement en amont en tenant compte de sa capacité de remboursement afin de ne pas se retrouver dans une situation financière encore plus délicate.

Lire aussi : Peut-on faire un prêt après un rachat de crédit ?

4.2/5 - (38 votes)