Quel est le coût d’une hypothèque ?

0
143
cout hypothèque

Un prêt hypothécaire représente une solution de financement intéressante pour l’acquisition d’un bien immobilier ou d’une trésorerie pour réaliser des projets de vie. Toutefois, il ne faut pas oublier les différentes dépenses liées à son obtention. Des frais et des dépenses qui peuvent s’avérer assez conséquents, d’où l’intérêt de connaître les différents éléments constituant le coût d’une hypothèque.

Les émoluments du notaire

Donner une hypothèque représente un acte notarié obligatoire. Un acte authentique, le contrat pour un prêt hypothécaire se doit donc d’être établi par un notaire. D’ailleurs, la constitution du contrat même est une tâche exclusivement confiée aux notaires. Une hypothèque sans acte notarié n’a donc aucune valeur juridique, même si elle est consentie par les deux parties concernées. Le notaire étant un officier ministériel, il se charge aussi bien de la rédaction des actes authentiques relatifs à l’achat des biens en question dans le cas d’un prêt hypothécaire, que le contrat d’hypothèque même. Pour la réalisation de ces tâches, il doit percevoir une rémunération qui est incluse dans le coût total du crédit. Le montant de cette rémunération, ou émolument dans le jargon juridique, est fixé par décret. En effet, il doit être proportionnel au montant du crédit demandé. Enfin, il ne faut pas oublier d’ajouter la TVA de 20 % à la rémunération du notaire.

cout hypothèque avis

La contribution à la sécurité immobilière

Au cours d’une souscription à un crédit hypothécaire, les informations sur le prêt même et son emprunteur sont enregistrées sur le fichier immobilier tenu par le service de la publicité foncière. Ce service qui va inscrire l’hypothèque fait payer des taxes à l’emprunteur. Elle est alors facturée au moment de l’inscription et constitue une contribution liée à la sécurité immobilière. Cette contribution ne présente pas toutefois une grosse somme, comme elle correspond à 0,10 % du montant du crédit. Dans les banques cependant, elle peut être majorée jusqu’à 20 %. Cette inscription au sein du service de la publicité foncière est réalisée à la demande du notaire. Elle a pour objectif de rendre opposable aux tiers l’hypothèque du bien, mais aussi d’empêcher une vente à l’insu de l’établissement prêteur.

cout hypothèque conseils

Utiliser un simulateur de frais d’hypothèque

Dans le calcul du coût d’une hypothèque, il est important de savoir que plusieurs critères peuvent influencer le montant total à dépenser. Les simulateurs de frais de notaire en ligne sont ainsi d’excellents outils dont vous pourrez utiliser pour voir un aperçu plus précis du coût de votre demande de prêt hypothécaire.

En utilisant un simulateur en ligne, vous aurez besoin de renseigner la nature de votre projet avec tous les travaux dont vous souhaiteriez réaliser. Même si la nature des travaux n’entraîne pas des frais supplémentaires, ils sont liés à des frais de garanties.

Par ailleurs, le prix du bien en question, le coût des travaux additionnels en cas d’acquisition d’un bien immobilier ancien, mais aussi le montant du prêt sollicité vous seront également demandés. Une tous les renseignements donnés, le simulateur vous propose un aperçu détaillé et précis du montant des frais de notaire et des frais liés à l’hypothèque en fonction du montant du prêt demandé.

Souhaitez-vous économiser sur votre assurance hypothécaire ? Découvrez notre astuce dans cet article.