0a0fa42901593f314ae1c7b1ade9b0ec

Ce que vous devez savoir avant de renégocier un prêt immobilier

Vous êtes propriétaire d’un appartement ou d’une maison et vous remboursez chaque mois les échéances de votre prêt immobilier. Or, il n’est pas rare de s’apercevoir au bout de quelques années que les taux d’intérêt ont fortement baissé. Aujourd’hui, même si l’inflation qui a suivi l’épidémie de la Covid-19 a légèrement influé sur les taux de crédit immobilier, ceux-ci restent très avantageux pour ceux qui souhaitent renégocier leur crédit immobilier. Dans cet article, nous allons vous en dire un peu plus. 

Quels sont les avantages de renégocier un crédit immobilier ?

L’objectif de la renégociation de prêt est d’obtenir des conditions d’emprunt plus favorables. En effet, réduire le taux de votre crédit permet soit de réduire la durée de remboursement, soit de faire baisser le montant des échéances. Pour que la renégociation soit intéressante, il faut généralement que la différence entre le taux du prêt souscrit et le taux négocié soit de 1% au minimum.

Quelle est la différence entre la renégociation et le rachat de crédit ?

La renégociation se fait avec la banque qui vous a accordé votre prêt immobilier. Pour renégocier votre prêt immobilier, il suffit de prendre contact avec votre conseiller et de demander un rendez-vous avec lui. Le rachat de prêt est effectué par un autre établissement bancaire ou un autre organisme de crédit. L’avantage de passer par la renégociation, c’est de ne pas avoir à monter un nouveau dossier ni d’effectuer les formalités auprès des établissements concurrents. De même, la renégociation de crédit permet d’obtenir un avenant au contrat de prêt et un nouvel échéancier. Pour un rachat de crédit, il faut aussi compter les frais de dossier, les pénalités de remboursement anticipé du précédent crédit, la prise d’une nouvelle garantie, et la souscription à un nouveau contrat d’assurance. Il faut donc observer le TAEG c’est-à-dire le cout total du crédit auquel il faudra aussi ajouter le montant des échéances déjà remboursées auprès de l’autre banque. 

Quel est le bon moment pour renégocier son crédit ? 

Ce qu’il faut savoir avec un crédit immobilier, c’est qu’au début, on rembourse davantage d’intérêts que de capital. Cela signifie que la renégociation doit intervenir assez tôt, sinon elle ne présentera aucun avantage. Il est aussi important de préciser qu’il est possible de renégocier le taux de crédit de son prêt immobilier autant de fois qu’on le souhaite si la banque est d’accord. Si la banque refuse, s’offre à vous la possibilité d’aller voir un autre établissement ou de faire appel à un courtier en immobilier en vue d’un rachat de prêt immobilier.

Que comprend l’avenant au contrat de prêt ?

En cas d’accord de la banque sur la négociation du taux de crédit, celle-ci établit un avenant qui va comprendre plusieurs éléments en fonction du type de taux. Quel que soit le contrat, elle comprend obligatoirement un nouvel échéancier, le TAEG et le cout total du crédit. Si vous avez un crédit avec un taux variable et non un taux fixe, l’avenant au contrat doit également inclure les nouvelles conditions et les modes de variation de ce taux. 

Comme pour une demande de prêt classique, l’emprunteur dispose d’un délai de rétractation de 10 jours à compter de la réception de l’avenant au contrat. 

4.6/5 - (30 votes)

A lire également