Assurance

Assurance perte d’emploi : qu’est-ce que c’est ?

Assurance perte d’emploi : qu'est-ce que c'est ?

Pour vous accorder un prêt, les établissements financiers exigent souvent la souscription d’une assurance emprunteur. Cette dernière couvre généralement les risques de décès, d’invalidité et d’incapacité. Mais pour plus de garantie, vous avez également la possibilité de souscrire une assurance perte d’emploi. Mais de quoi s’agit-il ? Quelles sont les garanties incluses ? A quel prix ? Nous vous répondons dans cet article.

Une assurance perte d’emploi, à quoi ça sert ?

En souscrivant une telle assurance, si vous perdez votre emploi et n’avez plus les moyens d’honorer les échéances de votre contrat de prêt, la compagnie d’assurance prendra la relève en payant une partie des mensualités à votre place, après une certaine période de franchise.

A préciser : chaque compagnie d’assurance définit ses propres conditions de déclenchement de l’assurance perte d’emploi.

Que couvre l’assurance perte d’emploi ?

L’assurance perte d’emploi couvre la perte d’emploi involontaire. Sont donc exclus la rupture conventionnelle, la démission et le licenciement pour faute. En outre, pour pouvoir y prétendre, vous devez également être bénéficiaire de l’assurance chômage. Ce qui exclut les non-salariés, les indépendants et les fonctionnaires. En somme, seuls les salariés pourront prétendre à la garantie perte d’emploi, y compris en cas de licenciement économique.

A noter : sachez qu’à partir de 50 ans, il sera très difficile, voire impossible de souscrire une garantie perte d’emploi.

L’assurance perte d’emploi, combien ça coûte ?

Le coût de l’assurance perte d’emploi peut être calculé de deux manières :

  • Soit sur le capital emprunté
  • Soit sur la mensualité de remboursement

En règle générale, cela correspond à un pourcentage compris entre 0,3 et 0,7 % du capital emprunté, et entre 2 et 6 % de la mensualité. Pour vous donner un ordre d’idée, pour une mensualité de 500 €, vous devrez compter entre 10 et 30 €, selon les compagnies d’assurance.

A noter : l’assurance perte d’emploi se révèle souvent onéreuse. Mais si vous travaillez dans un secteur économique à risques, elle peut se révéler indispensable…

Comment faire pour être indemnisé ?

Pour déclencher l’assurance perte d’emploi, vous devrez justifier de votre situation. Pour cela, il faudra transmettre certains documents à votre compagnie d’assurance, tels que :

  • Le contrat de travail
  • La lettre de licenciement
  • L’attestation destinée à Pôle emploi.
Lire aussi :  Combien coûte une assurance habitation ?

La liste n’est pas exhaustive. Elle peut s’étendre selon les assureurs.

A savoir : si vous retrouvez un emploi, vous devrez impérativement le signaler à votre assureur.

Comment choisir son assurance perte d’emploi ?

Afin de choisir le contrat d’assurance perte d’emploi le mieux adapté à vos besoins, vous devrez apporter une attention toute particulière aux éléments suivants.

Les garanties incluses et non incluses

Selon les formules de garantie, vous devrez distinguer les garanties de base, qui sont d’ores et déjà incluses dans le contrat, des garanties non incluses. Ces dernières sont optionnelles. Elles permettent de couvrir les situations qui ne le sont pas dans le contrat de base. Faites le point sur vos besoins afin de choisir les garanties qui s’avèrent indispensables selon votre situation.

Les exclusions de garantie

Une exclusion de garantie est une mention apposée au contrat d’assurance perte d’emploi stipulant l’absence de prise en charge de la part de l’assurance, sous certaines conditions spécifiques.

A préciser : L’article L112-4 du Code des Assurances prévoit que « les clauses des polices édictant des nullités, des déchéances ou des exclusions ne sont valables que si elles sont mentionnées en caractères très apparents ».

Les délais de carence

Le délai de carence correspond à la période durant laquelle une garantie ne s’applique pas, bien que l’assuré cotise. L’assuré n’est donc pas couvert durant une période définie. Le déclenchement de la garantie ne peut donc survenir que plusieurs mois après sa souscription, souvent 6 à 12 mois. Aucune garantie ne fonctionne. Ce temps de latence permet à l’assureur de se couvrir de tout assuré dont les intentions seraient nuisibles.

Par exemple, si ce dernier a connaissance que le risque couvert surviendra bientôt et qu’il cherche à s’en prémunir en souscrivant un contrat d’assurance. L’existence de ce délai l’empêchera donc de toucher des indemnités immédiatement après la survenance du sinistre.

Lire aussi :  Assurance habitation : comment faire son choix ?

A noter : les compagnies d’assurance fixent librement la durée du délai de carence. Soyez donc vigilant à ce que ce délai ne vous soit pas préjudiciable.

Le délai de franchise

Il s’agit d’un délai d’attente entre le sinistre et la prise en charge par l’assureur, il peut atteindre jusqu’à environ 6 mois, mais peut différer selon les compagnies d’assurance.

Les plafonds d’indemnisation

Les compagnies d’assurance prévoient également des plafonds d’indemnisation. Ces plafonds sont à prendre en compte en ce qu’ils restreignent aussi la portée de votre assurance et de ses garanties. Certaines compagnies d’assurance prévoient le remboursement de la mensualité dans son intégralité, tandis que d’autres ne prendront en charge que le différentiel entre l’indemnité chômage et la mensualité de remboursement.

La durée d’indemnisation

Dans un contrat d’assurance perte d’emploi, le versement de l’indemnité est limité dans le temps. La durée est souvent comprise entre 12 et 18 mois. La plupart des compagnies d’assurance calcule la durée d’indemnisation en fonction de l’ancienneté du CDI.

En outre, de nombreux contrat d’assurance perte d’emploi prévoient qu’au cours du prêt, la garantie ne pourra être activée plus de 3 fois.

Les astuces pour faire des économies

Voici quelques astuces pour réduire le prix de votre assurance perte d’emploi :

  • Choisir une prise en charge partielle de vos mensualités ; cela vous permettra de diminuer le montant de votre prime annuelle, puisqu’un contrat d’assurance qui prévoit le remboursement intégral de vos mensualités se révélera inévitablement beaucoup plus onéreux ;
  • Souscrire votre assurance en ligne; Au même titre que les offres bancaires en ligne, souscrire une assurance perte d’emploi par internet peut permettre d’accéder à des offres de contrat beaucoup plus intéressantes qu’en agence ;
  • Utiliser un comparateur d’assurances ; Faire appel à un comparateur d’assurances peut vous aider à trouver l’assurance perte d’emploi au meilleur rapport qualité/prix. De nombreux comparateurs d’assurance en ligne proposent de réaliser une simulation gratuite et rapide.

A propos de l'auteur

Anais Peresson

Anais Peresson

Je m’appelle Anaïs et suis titulaire d’une Maîtrise de Droit Economique et des Affaires. J’ai l’habitude de traiter de multiples sujets, des plus légers aux plus complexes, particulièrement dans les domaines du Droit et de la Finance.