Gros plan sur les aides gouvernementales à la création de site web 

Zoom sur les aides gouvernementales à la création de site web

À l’ère du « all digital », avoir un site web est essentiel pour le développement d’une entreprise. Mais bien que conscients de cette réalité, de nombreux chefs d’entreprise tardent encore à sauter le pas de la numérisation de leurs activités, faute de moyens financiers. Mais saviez-vous qu’il existe de nombreux dispositifs publics pour financer ce type de projets ? Découvrez dans la suite, tout ce qu’il faut savoir sur les aides gouvernementales à la création de site web et comment en profiter.

Quelles sont les aides gouvernementales disponibles pour la création d’un site web ?

L’État français a mis en place plusieurs dispositifs pour aider les entreprises à lancer leur site Internet. Certains sont également destinés à accompagner les porteurs de projets 100 % numériques. On distingue notamment :

Le chèque numérique de 500 euros

Il s’agit d’un chèque forfaitaire de 500 euros mis en place par le gouvernement français en octobre 2020. Il est destiné à couvrir les frais de création de site web et de numérisation pour certaines TPE frappées par la crise du Covid-19. Y sont éligibles, les entreprises de moins de 11 salariés avec un chiffre d’affaires annuel inférieur à 2 millions d’euros hors taxes.

Précisons que la réception des dossiers pour ce dispositif a été clôturée le 31 juillet 2021.

L’ACRE

L’ACRE (Aide à la Création ou à la Reprise d’une Entreprise) est un dispositif d’exonération partielle des charges sociales pour les premières années d’activité. Ce montant économisé sur vos charges peut être utilisé pour la création de votre site web.

Sont concernés par ce dispositif, les personnes impliquées dans un processus de création ou de reprise d’une entreprise, ainsi que les indépendants.

Zoom sur les aides gouvernementales à la création de site web

L’ARCE

L’ARCE (Aide à la Reprise ou à la Création d’Entreprises) est un dispositif d’aide à la création d’entreprises pour les personnes à la recherche d’un emploi. Il permet, sous certaines conditions, de recevoir une partie de ses allocations chômage (ARE) sous la forme d’un capital en un seul versement. Ces fonds peuvent servir, entre autres, à la création et au lancement d’un site web.

Pour profiter de ce dispositif, il faut notamment avoir bénéficié, au préalable, de l’ACRE.

Lire aussi : Melanie2web : son utilisation et ses avantages

Les aides pour les Jeunes entreprises innovantes ou universitaires (JEI-JEU)

Si vous investissez dans la création d’un site Internet et dans un projet multimédia innovant, vous pouvez bénéficier d’exonérations fiscales et sociales grâce au statut de Jeune Entreprise Innovante ou Universitaire (JEI ou JEU)

Ce dispositif est réservé aux JEU et JEI justifiant de moins de 8 années d’existence, dont le capital est détenu pour 50% au minimum par des personnes physiques, des associations ou des établissements de recherche. Plus de détails ici.

Les Chambres de Commerce et d’Industrie (CCI)

Les Chambres de Commerce et d’Industrie proposent aux entreprises des diagnostics en ligne, à l’issue desquels, des financements peuvent être obtenus. Le montant peut aller jusqu’à 50% du montant du projet de numérisation.

Les aides régionales

En dehors des dispositifs mis en place par l’État central, les régions mettent à la disposition des entreprises, plusieurs types d’aides pour la digitalisation de leurs activités. Pour être informé des programmes disponibles dans votre région, rapprochez-vous de votre préfecture ou de votre mairie.

L’initiative France Num

L’objectif de l’initiative France Num est d’accompagner les entreprises dans leur transformation numérique afin de les aider à développer leurs activités.

Depuis le site francenum.gouv.fr, cette initiative vous permet notamment de :

  • Obtenir des recommandations spécialisées ;
  • Etre informé sur les dispositifs nationaux et régionaux sur le numérique ;
  • Trouver des experts numériques proches de chez vous ;
  • Consulter les offres de financement consacrées à la transformation numérique en temps réel.

Par ailleurs, l’initiative France Num propose également, à travers la Garantie de prêt France Num des prêts bancaires pour soutenir votre projet de création de site web.

Lire aussi : Comment améliorer l’efficacité de votre entreprise ?

les aides gouvernementales à la création de site web

Les préalables pour obtenir les aides gouvernementales à la création de site web

Avant de solliciter une aide à la création de site web auprès d’un organisme public, il est important de définir clairement votre projet. Vous devez rédiger un document de présentation clair qui donne des informations à propos :

  • Votre entreprise. Plutôt qu’une présentation plate, racontez l’histoire derrière votre business et pourquoi vous désirez vous digitaliser. Les gens aiment les histoires et ils les aiment encore plus lorsqu’elles sont courtes et percutantes. Alors, innovez ! Vous pouvez également mettre en avant les atouts de votre entreprise, vos locaux, votre savoir-faire, vos expériences, etc. Cela vous permettra de vous légitimer dans l’esprit de vos futurs interlocuteurs ;
  • Votre profil. Ici, il s’agit de vous présenter. Pour vous accompagner dans votre projet, les bailleurs institutionnels ont besoin de mieux vous connaître ;
  • Votre positionnement sur le marché. Quels sont les produits et les services que vous désirez proposer ? Et surtout, quel est votre avatar type ou personae ? Au minimum, vous devez faire ressortir son âge, son genre, son pouvoir d’achat, sa connaissance et son usage d’Internet ainsi que son système de connexion favori ;
  • La concurrence. Pour démontrer que vous maîtrisez effectivement votre secteur d’activité, vous devez connaître l’offre de la concurrence et démontrer l’innovation que vous comptez apporter.

Une fois ces éléments définis, évaluez clairement les besoins financiers pour votre projet de digitalisation.

Lire aussi : Quelles solutions de financement pour son business en ligne ?

4.1/5 - (30 votes)
Article précédentConseils pratiques pour réussir son investissement immobilier
Article suivantAppartement avec terrasse au dernier étage à Paris : un choix exceptionnel